Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

Affichage des articles dont le libellé est MA COMMUNE. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est MA COMMUNE. Afficher tous les articles

07 avril 2022

Golfe 5 - Nuisances sonores : les équipes de la mairie dotées de sonomètres pour repérer les auteurs et les sanctionner

 


La mairie de la commune Golfe 5 déterminée à mener la guerre aux nuisances sonores sur son territoire, vue les nombreuses plaintes reçues  à cet effet. Dans un communiqué en date de ce jeudi 7 avril 2022, le maire Kossi Aboka  informe que des équipes munies de sonomètres sillonneront les quartiers de la commune pour mesurer les décibels,  repérer les cas de nuisances et amender les auteurs. Voir ci-dessous l’intégralité du communiqué.



17 janvier 2022

Togo : La Faîtière des communes présente ses ambitions au Premier ministre Dogbé

 


Une délégation du bureau national de la Faîtière des communes du Togo (FCT) conduite par sa présidente, Florence Yawa Kouigan a échangé ce vendredi 14 janvier 2022 à la Primature avec Mme le Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé. La délégation des maires a d'abord, présenté ses vœux de nouvel an à la cheffe du gouvernement, avant de lui faire part de ses ambitions pour les prochaines années.

 

"Nous sortons de cette rencontre enrichis, car le Premier ministre a bien voulu nous offrir des éclairages et des orientations qui vont nous permettre, en prenant à notre compte, autant au niveau du bureau de la Faîtière des communes du Togo, que dans l'ensemble de nos collectivités territoriales, de participer à notre échelle, aux actions de développement et à l'accélération du développement de notre pays.", a déclaré Mme Kouigan au sortir de l'entrevue.

 

Les maires n'ont pas occulté les questions sécuritaires et la lutte contre la pandémie de Covid-19 menée par le gouvernement et les différents acteurs.

 

"Nous nous sommes entendus sur la nécessité de continuer à articuler plus harmonieusement les impulsions qui viennent du centre, pour leur mise en œuvre au niveau de la base et des communes, en insistant sur la proximité de nos administrés.", a-t-elle conclu.

 

La maire de la commune Ogou1, Florence Yawa Kouigan, a été élue à la tête de la Faîtière des communes du Togo en novembre 2020. Elle et son bureau ont pour missions, entre autres, le lobbying et le plaidoyer pour un dialogue politique en faveur des municipalités du Togo, la promotion des communes, le renforcement des capacités des membres.

26 novembre 2021

Togo : L’association "Amis du Développement " fait don de boîte à suggestions à la marie d'Agoé- Nyivé 3 Vakpossito

 


L’association « Amis du Développement »,  en abrégé « AD », a fait don d’une boîte à suggestions à la mairie d'Agoé- Nyivé 3 Vakpossito. La  remise officielle du matériel a eu lieu ce jeudi 25 novembre 2021 au siège de la municipalité à Lomé

 

Cet outil de communication, remis par le Secrétaire Général PALI Teindouwaba de AD, a été officiellement reçu par le maire d'Agoé- Nyivé 3 Vakpossito M. ADONKANU Yao en présence de ses collaborateurs. Dans la foulée, la boîte à suggestions a été fixée à l’entrée de l’immeuble de la mairie à un endroit visible et accessible à tous.

 

Pour le président de l’association « Amis du Développement »,  il s’agit d’une action citoyenne qui vise à permettre aux populations d’apporter leurs contributions dans la gestion des affaires de leur commune.

 


« Nous pensons que les administrés ont leurs mots à dire. A travers cette boîte à suggestion, ils vont faire des remarques, des appréciations, des recommandations et propositions sur les différentes prestations de la mairie, comment les améliorer et soumettre des initiatives », nous a confié Alex DOUVON.

 

Pour le maire c'est un joyau qui vient à point nommé soulagé  la demande de la population. Il a souligné que lors du conseil de la municipalité,  il était dit de demander aux personnes de bonne volonté d'offrir une boite à  suggestion à la mairie.  

 

« Le don vient pour permettre à la population de s'exprimer par rapport au fonctionnement de la commune afin que la cohésion et l'inclusion sociale y règne.

 

Le Maire, tout en promettant faire bon usage du don, s'est dit disponible pour accompagner dans toutes les activités de l’association dans ladite commune.

29 octobre 2021

Togo : le maire Aboka sommé par le ministre Boukpessi d’arrêter son opération de "démolition et de déguerpissement sur les voies publiques"

 

A gauche le maire Aboka, au milieu le ministre Boukpessi, et à droite le maire Djikounou

Le monsieur « casse tout » n’ira pas au bout de l’une de son ambition, du moins pour le moment. Et pour cause, Kossi Aboka a été sommé par le ministre de l’administration territoriale d’arrêter son opération controversée de désencombrement des voies publiques entamée en début de la semaine dans la commune Golfe 5.

 

On en était la quand lundi passé, des Caterpillar étaient entrés en action, démolissant étalages et autres hangars implantés  sur les abords des voies publiques. Cette opération dite de déguerpissement des occupations anarchiques des emprises des voies de la commune Golfe 5, est destinée à embellir la ville de Lomé selon les propos du maire Kossi Aboka. Sauf que dans sa propension à tout détruire, l’élu local est allé au-delà des frontières territoriales de sa commune, rentrant même dans le Golfe 7.

 

Mal l’en a pris car cette extrapolation au-delà de son ressort territorial n’est pas du tout du goût du ministre de l’administration territoriale.  Convonqués par Payadowa Boukpessi, le maire Aboka était accompagné par son cousin et chef canton d’Aflao-Gakli, canton qui se trouve également dans la commune Golfe 5 et le maire Aimé Djikounou de la commune Golfe 7 par un chef du village de Lankouvi. Le préfet du Golfe assistait à la rencontre.

 

Au cours de cette réunion, rapporte nos confrères du site Togoscoop.info, le ministre Payadowa Boukpessi a sommé le maire Aboka de ne plus mettre pieds au-delà des limites de son ressort territorial jusqu’à la prise du décret présidentiel reprécisant la délimitation des deux communes.

 

Le ministre  et le préfet lui ont également intimé l’ordre de surseoir à la poursuite de l’opération de déguerpissement qu’il avait programmée continué dans la journée d’hier jeudi.

 

Conséquence, Mr Aboka a jugé bon de convoquer la presse pour expliquer aux journalistes qui devraient l’accompagner sur le terrain le sens et le bien-fondé de son action.

 

Pour le Maire du Golfe 5, l’opération vise à protéger les populations de la commune et à donner une belle image à Lomé, la capitale.

« Nous n’avons pas agi dans une commune autre que la nôtre. Aujourd’hui, il est question que nous arrangions la ville. Et c’est cet engagement que nous avons pris en promettant aux populations de donner à notre commune, une image urbaine. Et en amont, nous avons fait beaucoup de sensibilisation contre l’occupation illégale des chaussées », a-t-il déclaré.

 

A la question de savoir pourquoi percevoir des taxes chez les populations cibles et revenir détruire leurs installations ? Le Maire répond : « Ce n’est pas à cause des recettes qu’il faut saboter la beauté de notre ville. On ne peut pas vouloir le développement et son contraire. Donc nous sommes obligés d’agir ».

 

 

26 octobre 2021

Togo /Golfe 5-Occupation anarchique des voies publiques : Kossi Aboka lance une vaste opération de déguerpissement

 


Le Maire Kossi Aboka va en guerre contre les occupations anarchiques dans la commune Golfe 5. Pour se faire, il a lancé lundi 25 octobre 2021, une vaste opération de désencombrement pour libérer les voies. Les Caterpillar sont rentrés en action, démolissant toute construction et autres implantations « sauvages ».

 

Après la phase des sensibilisations avec des CVD, CDQ et les médias, la mairie du Golfe 5 passe à l’action. Ainsi, lundi, une vaste opération de désencombrement des trottoirs a permis à M. Aboka de libérer les abords des routes depuis le rond-point Atikoumé, Avénou, Lomégan et Agbalépédo Groupe A. La plupart des ateliers, de petits commerces installés sont dégagés. Les propriétaires qui peuvent sauver ce qui peut l’être sont affairés à vider leur conteneur.

 

Interrogé sur la raison et le bien-fondé de l’opération, le maire Kossi Aboka se justifie : « Le gouvernement a déployé des moyens colossaux pour construire les routes. Mais nous voyons des comportements inciviques qui proviennent des citoyens qui occupent les trottoirs et empêchent les piétons de circuler. Et ces comportements entrainent la dégradation des infrastructures routières. Face à ces comportements, le conseil municipal a décidé que nous passions à l’action », Pour le Maire, il y a nécessité de libérer les abords des routes.

 

Il  va plus loin et explique : « Depuis 2020, le conseil municipal a décidé que nous procédions à des sensibilisations. Ces sensibilisations ont été faites avec les CDQ, CVD et les médias. A travers la sensibilisation, nous avons expliqué aux populations les risques liés à l’installation anarchique au bord des routes ».


Le maire de la commune Golfe 5 a rappelé que l’opération s’inscrit dans le cadre des recommandations des partenaires : « La Banque Mondiale nous a récemment envoyé une délégation d’experts pour nous sensibiliser sur la nécessité d’entretenir nos routes au risque de perdre tout autre financement. C’est pourquoi tout le conseil municipal s’est mobilisé pour dire non à l’occupation illégale des routes ».

 

Par ailleurs, l’opération a permis de sensibiliser à nouveau les populations sur l’importance de l’entretien des infrastructures routières. A la fin, une opération de reboisement a été lancée.

03 octobre 2021

Togo : L’Etat met à la disposition des communes un fond d’appui de 6,250 milliards F CFA, exercice 2021

 


Depuis le 1er octobre dernier, l’Etat togolais a rendu publiques des communes les dotations qui leur sont allouées au titre du Fonds d’appui aux collectivités territoriales (FACT), exercice 2021. Au total 6,250 milliards F CFA sont mis à la disposition des 117 mairies que compte le pays.

 

La répartition de ce fonds aux 117 communes a été établie par un arrêté conjoint du ministre de la décentralisation Payadowa BOUKPESSI et de son collègue Sani YAYA de l'économie et des finances. Sauf que, pour insuffisance dans la gestion de certaines communes au cours des 2 exercices écoulés, le gouvernement va confier une partie de ces dotations équivalant à 2,5 milliards de francs CFA à l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB).

 

CLIQUEZICI POUR CONSULTER LES DETAILS DE LA REPARTITION DE CES DOTATIONS PAR COMMUNE

13 septembre 2021

Togo-Education : Payadowa Boukpessi invite les préfets et maires à s'impliquer dans la mise en œuvre de la gratuité des frais d'inscription et de scolarité


Le 21 août dernier, le gouvernement togo
lais a décidé de rendre gratuits les frais d'inscription et de scolarité en faveur des élèves des collèges et lycées publics à travers tout le pays pour le compte de la rentrée 2021-2022. Afin de réussir la mise en œuvre de cette mesure dans le contexte de la covid-19, le gouvernement sollicitent l'apport des autorités locales.


Dans une note à l'intention des préfets et maires, le ministre de l'administration territoriale Payadowa Boukpessi les exhorte à accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de la mesure de gratuité des frais d'inscription et de scolarité. L'objectif est de trouver des solutions à de probables grandes affluences qui peuvent subvenir à la rentrée prévue pour le 27 septembre 2021.


" Je vous demande de prendre les dispositions nécessaires pour accompagner les différentes structures éducatives de vos ressorts territoriaux respectifs, dans la mise en œuvre de la gratuité des frais d'inscription et de scolarité décidée par son Excellence le Président de la République", indique la note.

18 juillet 2021

Préfecture du Golfe : Edzodzinam Komi ALAGBO appelle les jeune de 20 ans et plus à se faire vacciner massivement contre le covid-19



L'Intégralité du communiqué


Depuis le 07 juillet et ce jusqu’au 07 août 2021, le Gouvernement a fait démarrer l’administration du vaccin PFIZER dans toutes les formations sanitaires publiques pour le compte du Grand Lomé. Mieux, la tranche d’âge est élargie jusqu’aux jeunes de 20 ans et plus.


Afin de contribuer aux efforts du Gouvernement et des autorités sanitaires à l’atteinte rapide de l’immunité collective, nous permettant de nous débarrasser des mesures barrières et recouvrer nos traditionnelles habitudes d’alors, la coordination de la jeunesse du Golfe invite tout jeune se retrouvant dans cette tranche d’âge à se rendre dans toute formation sanitaire publique sur l’étendue du Grand Lomé (Préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé) pour sa vaccination au PFIZER de 07h30 à 16h00.  


La jeunesse du Golfe remercie et encourage les efforts individuels et collectifs des jeunes dans la lutte contre cette pandémie et l’invite vivement à jouer sa partition dans le respect des mesures barrières et les campagnes de vaccination en cours.


La jeunesse du Golfe invite ses paires à la prise de conscience face au danger en évitant de porter de crédit aux fakenews en lieu et place des informations officielles et vraies.


Elle compte sur l’esprit de civisme, de patriotisme et de citoyenneté de tous.   


Ensemble pour la cause de la santé publique, ensemble pour la cause de la jeunesse.


Lomé, le 15 juillet 2021

Pour la Jeunesse du Golfe,

Le Porte-parole,                              

Chef la Brigade-Jeunes Anti-Covid du Golfe

Edzodzinam Komi ALAGBO

04 juillet 2021

Togo : Cambriolage à la mairie de Zio 1


La Mairie de la commune Zio 1, à Tsevié a été victime d’un acte de cambriolage. Des individus non identifiés se sont nuitamment introduits dans les locaux de l'immeuble.  

Dans la nuit du vendredi 02 Juin 2021 à samedi, certains individus ont forcé les portes et fenêtres de la commune pour y pénétrer. Des tiroirs forcés et ouverts, des bureaux cambriolés et vandalisés.

Ils ont défoncé les bureaux du Maire Messan Agogno, ceux du quatrième Adjoint au Maire et du Directeur administratif et financier par la fenêtre. 

23 juin 2021

Togo : La cour des comptes outille les acteurs communaux sur leurs rôles et responsabilités dans le processus budgétaire des collectivités territoriales

 


La cour des comptes du Togo veut contribuer à une meilleure gestion des recettes dans les collectivités territoriales. Pour ce faire, elle organise depuis mardi 22 juin 2021 à Lomé, atelier d’information et de sensibilisation à l’endroit des acteurs clés concernés.

 

Pendant 3 jours, cet atelier de la cour des comptes à l’endroit de ces acteurs a pour objectif d’aider les 117 communes à l’élaboration et l’adoption des budgets sincères, à éviter des immixtions,  notamment celle de l’ordonnateur dans les fonctions du comptable, ainsi qu’à parvenir à une optimisation dans la mobilisation des recettes locales.

 


En effet, la cour des comptes selon le discours de son président dit avoir remarqué de nombreuses irrégularités dans le processus d’élaboration, l’exécution et de reddition des comptes au niveau des entités déjà contrôlées après la mise en place de ces communes. C’est donc pour mettre fin à ces irrégularités que la cour des comptes a initié cette rencontre avec ces acteurs pour les donner des outils nécessaires permettant d’exécuter avec professionnalisme et selon les règles de l’art, leur fonction.

 

Pour le président de la 2ème chambre de la cour des comptes AMOUDOKPO YAO DOTSE, comme résultats attendus, les ordonnateurs, les comptables et leurs collaborateurs seront sensibilisés à l’issue de cet atelier sur leurs rôles et leurs responsabilités dans le processus budgétaire des collectivités territoriales également ces acteurs seront informés et sensibilisés sur le rôle de la cour des comptes et leur responsabilité devant cette institution.

 

L’atelier prend fin le jeudi 24 juin 2021.

19 avril 2021

Golfe 5 : Un atelier d’ameublement ravagé par un incendie à Aflao-Batomé


Dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 avril 2021, un incendie a ravagé un atelier d’ameublement sis à Aflao-Batomé dans la Commune du Golfe 5.

 

C’est la désolation et l’émoi au sein de cette entreprise. Informé, le Maire de la Commune du Golfe 5 Kossi Agbenyega ABOKA, accompagné de son premier adjoint Pierre Assou Akouété NOUGBLEGA et du Chef Division technique Yaovi Sedina DZANYI, s’est rendu sur les lieux pour constater les faits et apporter son soutien aux victimes.

 

 


Sur les lieux du sinistre, le propriétaire de l’atelier explique l’incendie se serait produit vers deux heures du matin suite à un court-circuit (tout le compteur de la CEET ayant été réduit en cendres et les deux poteaux, électrique et de télécommunications, en partie brulés). Il a fallu l’intervention de 4 camions citernes des sapeurs-pompiers pour éviter le pire.

 

Après avoir rassuré et apporté la sympathie de l’ensemble du Conseil municipal aux victimes qu’il a confiées aux bons soins du Commissariat de police du 4ème arrondissement pour constat et compte rendu à la hiérarchie, le Maire Kossi Agbenyega ABOKA a personnellement porté une assistance financière au propriétaire de l’atelier pour subvenir aux besoins pressants de la famille.


15 avril 2021

Togo-Vaccination obligatoire à la mairie Golfe 5 : La polémique fait plier Aboka

 


L’indignation était génération au sein de l’opinion publique. La décision du maire de la commune Golfe, de conditionner le payement des salaires de ses agents à la vaccination contre le covid-19, a suscité tant de commentaires et de critiques sur les réseaux sociaux. Finalement, face à la tôlée générale, Kossi Aboka, est sur sa décision.

 

Dans une nouvelle note de service dont copie nous est parvenue, Kossi Aboka précise qu’il a annulé sa décision, expliquant qu’il avait agi compte tenu du fait que 20 membres du personnel avaient été atteints par le covid-19.

 

« Suite à la polémique et aux diverses interprétations relatives à la note de service N° 2021-014/PG/CG5/CM/SG/DRH-AS du 12 avril 2021, j’informe tout le personnel que la note est rapportée », indique le document.

 

Le Maire du Golfe 5 souligne dans cette  nouvelle note qu’il exhorte par ailleurs ses agents à se faire vacciner pour éviter de retomber dans le désarroi de la contamination massive pouvant avoir des répercussions sur le service public de la municipalité.

12 avril 2021

Togo-Golfe 5 : le maire conditionne le traitement salarial des agents à leur vaccination contre le covid-19

 


Encore une décision qui va sans doute faire grincer les dents. A travers une note de service en date de ce jour, le maire de la commune Golfe 5 appelle tous les agents de sa municipalité à se faire vacciner contre le covid-19 au plus grand tard le mercredi 14 avril 2021 à 17 heures 30 minutes. Cette injonction, voir même une contrainte si on peut le dire ainsi, est bien sûr assortie de conséquence.

 

En effet, le maire Kossi Aboka s’appuie sur l’article 62 de la loi N°2009/007 du 15 mai 2009 instituant le code de la santé publique au Togo, qui stipule : « Toute personne qui exerce une activité professionnelle l’exposant à des risques de contamination doit être obligatoirement vaccinée ». Il fonde donc sa décision sur la nécessité de préserver la santé du personnel face à la recrudescence des cas de contamination au covid-19.

 

La note de service précise par ailleurs que « le traitement salarial du mois d’avril 2021 est conditionné par la présentation d’une copie de la carte de vaccination à la division des ressources humaines et de l’action sociale au plus tard le  14 avril 2021 à 17 heures 30 minutes ».


Voir ici la note de service



31 mars 2021

Togo- Assainissement et développement communautaire: La société Good Trade ouvre ses portes à Kara



L’assainissement des villes au Togo constitue un défi majeur pour les gouvernants. La ville de Kara a abrité, ce mercredi 31 mars 2021, le lancement officiel des activités de la société GOOD TRADE, filiale togolaise du GROUPE MSHENGU TOILET HIRE. La cérémonie a été présidée le Préfet de la Kozah M. BAKALI.

 

La cérémonie à connue la présence des maires de la région de la Kara, des élus locaux, des autorités militaires, administratives, traditionnelles, des acteurs de développement local (ONG, CCD, CVD) et des opérateurs économique. Le lancement des activités de GOOD TRADE à Kara s’inscrit dans le cadre d’un partenariat pour fournitures de service avec la commune Kozah1.

 

Président personnellement la cérémonie, le Préfet de la Kozah M. BAKALI a félicité les responsables de la société GOOD TRADE pour avoir initié cette offre qui va davantage aider les collectivités territoriales  dans la réalisation de leur mission sa d’assainissement de leurs localités respectives. Il a ensuite encouragé la société à œuvrer pour la salubrité du Togo, dans son processus de développement, sous leadership du Chef de l’Etat, afin que le pays soit un modèle dans la sous-région en matière de l’assainissement.

 

Pour sa part, le DG de la société GOOD TRADE M. TCHAKOTE Frank a rassuré que sa société répondra  efficacement aux besoins en matière d'assainissement de ses partenaires en adaptant les produits à leurs besoins et défis spécifiques.

 


La société GOOD TRADE est spécialisée dans la fourniture de services et produits d'assainissement innovants notamment :

       L’Installation de toilettes mobiles sur de longue durée (en partenariat avec les collectivités territoriales, les institutions publiques et privées,  nous installons des toilettes mobiles sur des durées indéterminées à l’usage du public) ;

 

       Location de toilettes mobiles pour les habitats informels à moyen et long terme (dans les situations de réinstallation des populations sur une courte ou moyenne durée pour raison de catastrophe naturel, reconstruction d’une ville etc.) ;

 

       Location journalière de toilettes mobiles pour les habitats informels (pour la construction des bases vie dans la mise en place des chantiers ou en cas de rénovation de votre maison par exemple) ;

 

       Location de toilettes mobiles pour les événements spéciaux (tels que les événements d'entreprise à grande échelle, les festivals, les concerts, les mariages, les événements sportifs, culturels etc.) ;

 

GOOD TRADE dispose à cet effet comme on peut l’observer à travers les photos ci-dessous de :

       deux (02) types de toilettes standard sans ou avec chasse d'eau et lavabo (les toilettes mobiles de couleur bleues plus robustes, correspondent principalement à l’environnement des écoles et marchés, et les toilettes de couleur cendres plus esthétiques correspondent mieux à l’environnement des hôpitaux et les lieux VIP) ;

 

       d’un personnel rompu à la tâche composé de concierges, de moniteur et de chauffeurs pour assurer permanemment la désinfection des toilettes (avec des désinfectants qui répondent aux normes internationales en matière de respect de l’environnement) et le pompage régulier de la fosse septique ;

 

       d’une logistique de pointe.

 

La société GOOD TRADE a son siège à Lomé (route Nationale N°1, Rue Amla avant l'Usine de Voltic Togo, Davié), BP (05 BP 883 TSEVIE Togo), tél (+228) 22 32 66 62 / 93 50 15 43 / 90 06 95 95 / 90 95 28 61, e-mail : goodtradetogo@gmail.com

13 janvier 2021

Togo : Trois chefs canton suspendus de leur fonction pour un délai de 6 mois

 


L’information a fait l’objet de compte-rendu du Ministre d’ Etat chargé de l’administration territoriale au conseil des ministres de ce mercredi 13 janvier 2021. 3 chefs de canton sont suspendus de leur fonction.

 

C’est le second compte-rendu présenté par Payadoua Boukpessi. Il est relatif à la suspension pour six mois du chef canton de Vokoutimé (préfecture de Vo) ; du chef canton de Djama (préfecture de l’Ogou) et du chef canton de Glei (préfecture de l’Ogou) au motif de la mise en place d’une organisation illégale de chefferie traditionnelle.

 

Dans le même temps, un premier compte-rendu exposé était relatif aux décrets portant reconnaissance de quatre (4) chefs cantons. Trois désignés par voie coutumière : Pagouda (préfecture de la Binah) ; Pessare (préfecture de la Binah) ; Sessaro (préfecture de Sotouboua). Un par voie élective dans le canton de Imle (préfecture de l’Amou).

 

25 décembre 2020

Togo-Golfe 5 : Matériels saisis et amendes infligées aux bars pour non-respect des mesures anti covid-19 lors du réveillon de Noël

 


Une équipe de la mairie de Golfe 5 a effectué une descente dans les bars qui ont exposé lors du réveillon du 25 décembre dans les différents quartiers relevant de la commune. A l’issue de cette opération, matériels et effets sont saisis, avec de l'amende à l'appui.

 

L'Opération a été dirigée par le Conseiller municipal M. Dodzi Komi DENYO Rapporteur de la cellule communale de riposte contre la Covid19 du Golfe 5. Fortement sensibilisés sur la nécessité de respecter les mesures barrières et surtout les comportements à adopter en cette période de fin d'année en rapport avec le communiqué du gouvernement, les contrevenants l'ont appris à leur dépend ce jeudi nuit dans les quartiers de la commune d'Aflao Gakli.

 

En effet, dans les mesures prises par le gouvernement limiter la propagation de la Covid19 dans le pays pendant cette période de fêtes, il est strictement interdit la consommation sur place dans tous les bars du 20 décembre 2020 au 3 janvier 2021. Face aux excuses pour certains, des réticences voire du refus pour d'autres, les gérants ou responsables des bars ont vu leurs effets et matériels emportés pour le non-respect des consignes données par le gouvernement.

 

« Au niveau du Conseil municipal Golfe 5, nous avons décidé de sortir ce soir suite au communiqué du gouvernement qui est sorti le vendredi 18 décembre. Dans ce communiqué il est interdit aux bars de servir sur place. Nous avons constaté en cette période de fêtes que beaucoup de bars ont ouvert et ont commencé par servir sur place. Donc c'est une fois les sensibiliser et leur dire qu'il y a des sanctions qui sont prévues par l'État à leur encontre pour tous ceux qui vont enfreindre à la loi. C'est pour ça que nous avons fait une tournée dans notre commune et nous avons visité les bars et nous leur avons expliqué le communiqué du gouvernement en leur disant que nous sommes obligés de les amender pour qu'il puissent respecter les consignes du gouvernement», a expliqué M. Dodzi Komi DENYO.

 

La saisie des matériels a été suivie d'une amende de 20 000 FCFA infligée à ces bars. L'amende est portée à 50 000 FCFA selon M. DENYO , si elle n'est pas payée à temps. Déterminés à aller jusqu'au bout, les conseillers municipaux du Golfe 5 annoncent poursuivre l’opération dans la même lancée les jours à venir.

22 décembre 2020

Commune Golfe 5 et covid-19 : Le Maire ABOKA reporte à une date ultérieure la célébration des mariages

 


La mairie de la commune Golfe 5 informe le public qu’il a reporté à une date ultérieure, la célébration des mariages relevant de son ressort et programmé au précédemment du 22 décembre 2020 au 3 janvier 2021.

 

L’information est contenue dans un communiqué en date du 22 décembre. Cette décision, selon la mairie, est motivée par les dernières mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la riposte au covid-19 pendant les fêtes de fin d’année. Le nouveau programme de célébration des mariages sera communiqué incessamment, indique le communiqué.

 

Comptant sur le civisme de tous, le Maire Kossi ABOKA invite les compatriotes au respect scrupuleux de toutes ces dispositions prises. 

19 décembre 2020

Togo : La commune du Golfe 3 et celle de Rabat désormais partenaires

 


Les communes du Golfe 3 et de Rabats sont officiellement partenaires. La signature est intervenue ce vendredi 18 juin 2020 au Maroc  entre  le Maire Kamal Adjayi et celui de la  commune de Rabat.

 

Ce cadre de partenariat qui vient d'être sceller est le fruit d'un long processus entrepris par le Maire Kamal Adjayi et son conseil municipal depuis l'entame de son mandat.

 

Par cet accord de partenariat, les deux institutions s'engagent à développer une coopération d'échange d'expériences, notamment le partage de bonnes pratiques et la formation de leur personnel administratif et technique dans les domaines tels que  la Gestion urbaine (gestion de l'habitat et du cadre de vie urbain), la Gouvernance locale (gestion des collectivités à l'échelle locale et régionale), Economie circulaire et développement durable, l'environnement, l'éducation et promotion de la jeunesse (scolarisation, centre d'alphabétisation, apprentissage, programmes d'échanges entre l'université de Lomé et les universités de Rabat). Il concernera également les actions sociales (programme de lutte contre la pauvreté) et  la culture (promotion artistique, touristique et culturelle entre les deux Communes).

 

Il faut rappeler que le séjour de la délégation de la Commune du Golfe3 devra se poursuivre par des travaux préparatoires de l'adhésion à la Task Force climatique. Une preuve encore une fois de l'engagement du Maire Kamal Adjayi et de tout l'exécutif pour l'environnement et l'écologie.

08 décembre 2020

La mairie d’Agoè-Nyivé 3 procède à l’aménagement des pistes rurales de la commune



Le Maire de la commune Agoè-Nyivé 3 ADONKANU Yawo a officiellement lancé ce mardi 8 décembre 2020   le démarrage de l’aménagement des pistes rurales de sa municipalité.

 

La cérémonie s’est faite en présence du Chef Canton Togbui  Komlan  AZIAGBEDE  HOSSOU  lV,  de certains élus locaux, des membres des comités de Développement  et les agents de la Marie de Vakpossito.

Au total, plus de 6 km de pistes seront aménagées pour favoriser une meilleure circulation des personnes et des engins automobiles.

Les travaux ont reçu l’appui technique de l’ANASAP.

04 décembre 2020

Togo : La mairie d'Agoè-Nyivé 1 lance un appel à contribution pour la construction d’une pédiatrie de qualité de 150 millions FCFA

 




La mairie de la commune d'agoè-Nyivé 1, conduite par Adanbounou Kovi  et ses collaborateurs, se lance dans un projet ambitieux : construire  une pédiatrie pour offrir des soins de qualité aux enfants résidents sur son territoire. Pour se faire, la mairie vient de donner ce jeudi 2 décembre 2020, le coup d'envoi à  la mobilisation des ressources financières nécessaires à la réalisation de cette initiative hautement louable, en présence du préfet  d'Agoè Nyivé, du Directeur Préfectoral de la santé d'Agoè Nyivé, du Directeur technique et Régional du projet.

 

150 millions FCFA, c’est le montant que cherche la mairie pour faire sortir cet ouvrage des terres. Les autorités municipales comptent sur la mobilisation de la population  et des cadres d’Agoè-Nyivé 3 pour atteindre cet objectif. Lors d’une rencontre jeudi, le  projet a été présenté à la presse, aux partenaires techniques, aux opérateurs économiques et autres parties prenantes de la commune. Objectif, susciter une volonté à contribuer à la construction et à l'équipement de cette infrastructure sanitaire dont les caractéristiques sont : 500 mètre carrés de superficie au total pour  2 centres d’hospitalisation, 2 salles de réanimation, des bureaux pour les médecins, des bureaux pour la consultation, des vestiaires, des salles de garde…

 

L'objectif  est de réunir le nécessaire au plus tard au 31 mars prochain et lancer les travaux en Mai 2020. 


« La pédiatrie  est estimé à 150 millions FCFA. Le besoin s’est fait identifier à travers une enquête menée au sein de la commune et fait suite à la mise en œuvre du cadre de partenariat de la commune d'Agoè-Nyivé 1 et le Projet Amplify FP pour l'accompagnement des municipalités à mobiliser des ressources nécessaires à la réalisation des initiatives d'impact », explique  Peyebinesso LIMAZIE, 2ème  Adjoint au Maire de ladite  commune, président de la commission de mobilisation des ressources.

 

« C’est le site du Centre médico-social de Démakpoe qui va abriter  ce centre hospitalier de 500m2 dédié aux enfants de la commune. « Les premiers éléments pour mobiliser les ressources, c’est la pertinence du projet, le fait qu’il touche la santé de la population et particulièrement celle des tous petits », a-t-elle argumenté de plus.

 

En vue d'installer un climat de  confiance dans le processus de mobilisation de ressource,  une charte  de contribution a été exposée aux parties prenantes.

 

Le préfet d’Agoè-Nyivé a salué l’initiative.

 

« Le projet est bien ambitieux mais avec l'apport de tous il sera réalisé pour soulager les populations eu égard aux difficultés rencontrées dans la commune en matière de santé maternelle et infantile. Il permettra de pallier au manque de ressources humaines qui ne favorise pas une prise en charge efficace. C’est un projet très important et très urgent parce qu’il s’agit de la santé des tous petits. Lorsque les services de santé sont éloignés de la population, il y’a beaucoup de risque qu’on ne puisse sauver à temps ces enfants», a martelé le colonel Awaté.

 

Notons que pour 10 000 habitants il faut un  Médecin généraliste. La commune d'Agoè Nyivé 1, l'une des communes les plus peuplées du grand Lomé n'en possede qu'un seul. S'il est bien de recruter ou de  déployer le personnel, il faut un cadre propice au traitement des patients.

 

Tous les citoyens sont donc conviés à contribuer à la réalisation de cette initiative.