Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

Affichage des articles dont le libellé est POLITIQUE. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est POLITIQUE. Afficher tous les articles

29 septembre 2020

Togo : La PM Victoire Tomegah Dogbé : « A toutes ces jeunes filles qui osent… »

 


Aussitôt nommée Premier ministre du Togo, Victoire Tomegah-Dogbé a immédiatement pris fonction. Preuve que les chantiers auxquels elle doit s’attaquer sont vastes.

A 60 ans, celle qui occupait jusqu’à la mi-journée du lundi, les fonctions du ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes dans le gouvernement démissionnaire, a pris part à la cérémonie de passation de service avec son prédécesseur  Komi Selom Klassou, le Premier ministre sortant.


« Je suis prête à toujours servir son pays « avec abnégation. Ensemble, nous relèverons le défis de la prospérité et de la croissance partagée pour tous nos concitoyens », a-t-elle précisé.

La première femme Premier ministre dans l’histoire du Togo a réagi quelques heures après sa nomination, adressant sa gratitude à Faure Gnassingbé, chef de l’État togolais, saluant « son engagement » pour la promotion genre.

« Je mesure avec gratitude, la marque de confiance du Président de la République en me nommant Premier ministre. Je tiens à le remercier pour le choix historique d’une femme à la primature et pour son engagement à promouvoir le leadership féminin », a écrit Victoire Tomegah Dogbé sur sa page Twitter.

Aussi particulièrement, Victoire Dogbé a fait un clin d’œil à ses sœurs, jeunes qui se battent pour se faire une place au soleil.

« J’ai une pensée particulière pour toutes ces jeunes filles qui osent, et mettent tout en œuvre pour réaliser leurs rêves », a-t-elle ajouté.

28 septembre 2020

Togo : Les 3 puissantes femmes qui encadrent désormais Faure Gnassingbé au sommet de l’Etat

 

Dans l'ordre à partant de la gauche, PM Dogbe, PA Tsegan, SG Johnson

Trois figures féminines bouleversent actuellement l’échiquier politique au Togo. Au haut sommet de l’Etat, elles partagent le pouvoir avec le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, qui, lui-même est un fervent adepte de la promotion du genre dans les hautes sphères de la gouvernance sous toutes ses formes.

A Yawa Tségan, qui tient le perchoir de l’Assemblée nationale depuis deux (02) ans, s’ajoutent à partir de ce lundi 28 septembre 2020, deux autres animaux politiques féminins, rompus à la tâche et acquis à la cause.

Directrice de cabinet du président de la République depuis le 15 mai 2009, et ministre du développement à la base depuis 2008 sous les gouvernements respectifs de Gilbert Houngbo, Ahoumey Zunu I et II, Komi Sélom Klassou I et II, Mme Victoire TomegahDogbé a été propulsée ce lundi au poste de Premier ministre, une première dans l’histoire du Togo, pour une femme d’occuper cette fonction tant convoitée. Gestionnaire de formation et cadre du parti au pouvoir Union pour la République (UNIR), la nouvelle cheffe du gouvernement togolais a eu un parcours national modeste, et international surtout au sein du PNUD.

Madame Ablamba Sandra Johnson, elle tient désormais les clés du secrétariat général de la présidence. Economiste de formation, la nouvelle patronne de l’administration présidentielle était précédemment Ministre Délégué - Conseillère du Président de la République en Charge du Climat des affaires au Togo, Coordonnatrice Nationale de la cellule Climat des affaires.

La question que tout le monde ou presque se pose actuellement est : quelle va être être la physionomie de la nouvelle équipe gouvernementale ? Faure Gnassingbé va-t-il miser davantage sur le leadership féminin et la jeunesse ? Les heures ou du moins les jours à venir nous en diront plus, puisqu’à peine nommée, la passation de service s'est déroulée dans l'après-midi à la primature.

Victoire Tomégah Dogbé nommée Premier ministre du Togo par Faure Gnassingbé

 


Le chef de l'Etat Faure Gnassingbé vient de nommer Victoire Dogbé Premier ministre du Togo par décret présidentiel. 

Les choses sont allées très vite. 48 heures après la démission de Sélom Komi Klassou et de son gouvernement, le président de la République vient d'accorder sa confiance à Mme Victoire Tomégah Dogbé. 

C'est pour la première fois dans l'histoire de la République togolaise qu'une femme occupe ce poste. Elle était jusque-là ministre  du Développement à la base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes dans le précédent gouvernement, et directrice de cabinet du président Faure Essozimna Gnassingbe (Elle est aussi la première femme à avoir occupé le poste de Directeur de Cabinet de la Présidence de la République). 

La passation de service est attendue dans les prochaines heures.

Qui est Victoire Tomegah Dogbe ?

Victoire Sidémého Dzidudu Dogbe Tomegah, née à Lomé, dans la région maritime du Togo, est une femme politique.

Formation

Elle a intégré en 1978 la faculté des Sciences Économiques et de Gestion (FASEG) de l’université du Bénin (devenue université de Lomé, Togo), dont elle sortit diplômée en Maitrise en Sciences Économiques et de Gestion (option gestion d’entreprises) en 1982.

À l’étranger, elle obtient un diplôme en marketing spécialisé en général management finance au Jutland Technology Institute AARHUS en 1988 au Danemark puis un Orchestrating Winning Performance à l'International Institute for Management Development à Lausanne (Suisse) en 1996.

Elle poursuit son parcours académique grâce à l’Université virtuelle de Développement du PNUD New York en association avec la Jones International University (États-Unis) avec en poche un « diplôme de spécialisation » (équivalent du Diplôme d'études supérieures spécialisées) dans les domaines d’intervention couverts par le PNUD.

Débuts de parcours

Victoire Sidémého Dogbé Tomegah commence sa carrière à l’Industrie Togolaise des Plastiques (ITP) où elle est promue de 1986 à 1988, d'abord chef du personnel puis chef service approvisionnement. Ensuite, elle est appelée à prendre la direction administrative et financière à l’ITP de 1988 à 1992.

En 1992 elle quitte l’ITP et devient la responsable du réseau à Shell Togo. Après un an passé à Shell, elle retourne à l’ITP et en devient la directrice générale de 1994 à 1998.

Carrière au PNUD

Victoire Dogbé Tomégah fait ses armes au Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Assistante représentant résident chargé des opérations du PNUD au TOGO de 1999 à 2002, elle sera par la suite, Assistante Représentant Résident chargée des opérations du PNUD au Congo-Brazzaville de 2002 à 2004, Représentante Résident Adjointe chargée des opérations du PNUD au Burkina Faso de 2004 à 2007, et Représente Résidente Adjoint du PNUD au Bénin, de 2007 à 2008.

Carrière ministérielle

En 2008, alors qu’elle était au PNUD au Bénin, le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbe et le Premier Ministre Gilbert Houngbo font appel à Victoire Dogbé Tomégah pour occuper le portefeuille du ministre délégué auprès du Premier ministre1 chargé du développement à la base qui venait d’être crée au Togo.

En 2010, à la suite de la réélection du Président Faure Gnassingbe, elle est nommée ministre du développement à la base, de l’artisanat de la jeunesse et de l’emploi des jeunes dans le second gouvernement de Gilbert Houngbo2. Elle conserve ses fonctions ministérielles au sein du gouvernement Ahoumey Zunu I de 2012 à 2013 et du gouvernement Ahoumey Zunu II de 2013 à 2015. Après l'élection présidentielle d’avril 2015, Komi Sélom Klassou remplace Arthème Ahoomey-Zunu à la primature le 5 juin 2015. Il forme le premier Gouvernement Komi Sélom Klassou le 28 juin 2015 dans laquelle Victoire Tomegah Dogbé garde toujours le ministère du Développement à la Base, de l'artisanat, de la jeunesse et de l'emploi des jeunes.

Directrice du Cabinet du Président de la République

Par décret du Président Faure Essozimna Gnassingbe en date du 15 mai 2009, Victoire Sidémého Dzidudu Tomegah – Dogbe, a été nommée Directrice de Cabinet de la Présidence de la République avec rang de Ministre. La nomination d’une femme à ce poste est une première.

Carrière politique

Victoire Dogbe Tomegah est membre du parti UNIR (le parti présidentiel). Le 25 juillet 2013, alors qu’elle était à la fois directrice de cabinet du Président de la République et ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, elle se fait élire députée à l'issue des élections qualifiées de « transparentes », dans la circonscription électorale de VO longtemps acquise à l’opposition togolaise. Mais elle abandonne son poste à l’assemblée nationale.

En avril 2015, Victoire Tomegah Dogbe coordonne la campagne électorale pour le parti présidentiel UNIR dans plusieurs quartiers de Lomé.

Togo : Sandra Johnson nommée Secrétaire générale de la présidence et Malick Natchamba celui du gouvernement

 


Après la nomination de Victoire Tomégah Dogbé, Faure Gnassingbé a aussi nommé dans la foulée deux secrétaires généraux.

Le secrétariat général de la présidence à une nouvelle patronne. Il s’agit de Madame Ablamba Sandra Johnson. Elle a été nommée ce lundi 28 septembre par décret pris par le Chef de l’État Faure Gnassingbé.

Madame Ablamba Sandra Johnson, Ministre délégué auprès du président de la République chargé du climat des affaires, occupe donc la place de l’ancien secrétaire Tete-Bénissan, inhumé le week-end dernier.

Quant à Kanka Malick Natchamba, il est nommé Ministre secrétaire général du Gouvernement.

25 septembre 2020

Togo : Enfin le PM Komi Sélom Klassou a démissionné



Aucun sujet n'aurait jamais fait autant la une des parutions et au centre des préoccupations dans les émissions politiques sur les plateformes radios et télévisions au Togo, et dans l'opinion publique, surtout au cours de ces deux derniers mois. La question à la  redondance : à quand la démission de klassou et son  gouvernement ?

Eh bien c'est fait ce Vendredi 25 septembre 2020. Le Premier Ministre Klassou a démissionné avec son gouvernement , a indiqué un communiqué de la présidence de la République. Il est chargé, jusqu'à nomination d'un nouveau  à ce poste, d'expédier des affaires courantes.

Notons que cela fait suite aux élections présidentielles du 22 février dernier et à la prestation de serment de Faure Gnassingbé pour un nouveau mandat de 5 ans. Le nouveau gouvernement est attendu dans les prochains jours pour poursuivre la  relance de l'économie nationale dans ce contexte de la Covid-19.

Klassou est le premier ministre qui a le plus duré à ce poste. Cinq ans de loyaux services.

Togo : Le SG de la présidence Daté TEVI-BENISSAN conduit à sa dernière demeure après hommage officiel présidé par le PM Komi Sélom Klassou

 

Décédé le 2 septembre 2020 à Paris en France, des suites de maladie, le regretté secrétaire général de la présidence de la République togolaise Daté Patrick Ludovic TEVI-BENISSAN a été conduit à sa dernière demeure ce vendredi après une  messe d’enterrement  dite pour le repos de l’âme de l’illustre disparu en la paroisse Notre Dame du Rédempteur de Bè-Klikamé. On a noté la présence du premier ministre Komi Sélom Klassou.

Au nom du Chef de l’Etat Faure Gnassigbé, le Chef du gouvernement a déposé une gerbe de fleurs en  mémoire  à ce fidèle et loyal serviteur de l'Etat, sur le cercueil enveloppé du Drapeau Togolais contenant la dépouille mortelle de l’illustre disparu,  suivie de la sonnerie aux morts et l’exécution de l’hymne national ‘’Terre de nos aïeux’’.

Etaient présents, la Présidente de l’Assemblée nationale Tségan Yawa, les membres du gouvernement, les représentants du corps diplomatique accrédité au Togo, des présidents des institutions de la République, des membres du Gouvernement, du clergé, ainsi que parents et amis de l’illustre disparu.

L’Archevêque métropolitain de Lomé Mgr Nicodème Anani Barrigah-Bénissan a imploré la grâce, le pardon et la bénédiction du Seigneur pour le repos éternel de l’âme du disparu.


Dans la série des hommages, enfants, parents, collègues et amis ont rendu à travers des témoignages des hommages mérités à ce digne fidèle et loyal serviteur de l’Etat.

« Papa, nous aurions aimé te redire une dernière fois merci. Merci d’avoir été là. Merci pour tes enseignements. Merci pour ta patience. Merci pour ta droiture. Merci pour ton soutien inconditionnel. Merci pour ta sévérité (parce que oui tu étais dur, mais pour les bonnes raisons). Et pus que tout merci pour ton amour. Tu auras été un père, un frère et un homme remarquable. Les innombrables éloges et hommages que tu as reçus en témoignent. Nous serons à jamais fiers d’être tes enfants. », ont dit Alexandra, Luc-Olivier et Aude-Lise, les trois enfants du défunt.


Pour la Directrice de Cabinet du Président de la République Victoire Tomégah-Dogbé, Patrick Têvi-Bénissan a assumé avec professionnalisme et loyauté sa mission de Secrétaire Général pendant toutes ces années.

Après cet hommage officiel, le corps de Daté Patrick Ludovic TEVI-BENISSAN est conduit à sa dernière demeure au cimetière de la plage.

Notons qu'avant sa nomination comme Secrétaire Général de la Présidence en 2012, Patrick Têvi-Bénissan a occupé plusieurs postes dans de grands groupes européens dans le domaine pétrolier et en tant que Banquier.

15 septembre 2020

Covid-19 au Togo : L'état d'urgence sanitaire officiellement prorogé de 6 mois par l'Assemblée nationale


L’État d’urgence sanitaire lié au Covid-19 vient d’être prorogé de 6 mois au Togo, et ce, après une sollicitation présentée par le gouvernement Klassou devant l’Assemblée nationale ce mardi 15 septembre 2020.

L’Assemblée Nationale a adoptée en plénière ce jour la loi portant prorogation du délai d’habilitation du Gouvernement à prendre par ordonnances les mesures relevant du domaine de la loi pour une période de 6 mois afin d’assurer une flexibilité par rapport aux mesures à prendre dans le cadre de la riposte au coronavirus.

La durée de chaque période réelle sera fixée par décret  Présidentiel en fonction de l'évolution de la pandémie.


Le premier ministre Komi Sélom Klassou appelle tous les togolais à faire des sacrifices. « En ces temps troublés, nous devons garder à l’esprit le devoir qui nous incombe en tant que citoyen, à savoir, d’œuvrer, chacun en ce qui le concerne, au redressement socio-économique de notre pays en évitant de nous laisser sombrer par cette pandémie », a-t-il indiqué.



Et d’ajouter : « Par cette prorogation, le Gouvernement et avec tous les acteurs y compris les honorables députés, nous disposons de 180 jours pour protéger davantage nos compatriotes, protéger leurs emplois, leurs pouvoirs d’achat, pour sauvegarder le parcours scolaire de nos enfants apprenants; 180 jours pour réinventer nos façons de vivre en poursuivant notre développement économique et social ».

Ces derniers temps, les cas de contamination et de décès ne font qu’augmenter au Togo. Actuellement le pays est à plus de 1578 cas positifs confirmés depuis début mars, dont 334 actifs, 1204  guéris et 40 décès. Selon nos informations, la durée sollicitée est de 3 mois.


<<De l’incertitude tant sur les aspects de ce virus que sur la disponibilité d’un vaccin, il nous faut répondre avec célérité, confiance et transparence>> a martelé la présidente de l’Assemblée nationale Mme Yawa Tségan.


Avant de rassurer : « Je voudrais insister sur l’engagement sans réserve de l’Assemblée nationale, avec la plus grande énergie qu’exige la menace, pour contribuer à l’éradication de l’épidémie sur l’ensemble du territoire national. Dans ce sens, durant cette nouvelle période d’habilitation, l’institution parlementaire peut requérir toute information en vue du contrôle et de l’évaluation des mesures sans oublier les conséquences sanitaires de l’épidémie »

Décrété le 1er  avril 2020 par le Président de la République après le vote la veille de la loi de la réhabilitation par l’Assemblée nationale pour une durée de 3 mois, l’Etat d’urgence sanitaire a été prorogé une première fois pour une durée de 45 jours jusqu’au 16 août et ensuite jusqu’à ce 15 septembre 2020.

12 septembre 2020

Togo : Le P.M Komi Sélom Klassou a présidé la cérémonie d'inhumation du ministre Kpabré-Sylli


Le Ministre Arouna Batienne Kpabré-Sylli,  décédé le 19 août dernier à l’âge de 66 ans à Paris en France, a été conduit à sa dernière demeure ce samedi 12 septembre 2020 à Dapaong, dans le nord du Togo.

Arouna Batienne Kpabré-Sylli, ancien ministre et protocole de feu président Gnassingbé Eyadema puis de Faure Gnassingbé, a reçu un dernier hommage de la nation Togolaise en prélude à son inhumation ce matin. La cérémonie a été présidée ce jour  par le Premier ministre Komi Sélom Klassou. Le chef du gouvernement a déposé une gerbe de fleurs au nom du Président de la République en mémoire de l'illustre disparu.

Hier vendredi déjà, une messe veillée s’est déroulée en la paroisse Notre Dame de la Rédemption de Klikamé, dans la capitale togolaise. Elle a réuni des officiels, anciens membres du gouvernement, le corps diplomatique, des amis et membres de la famille.

07 septembre 2020

Gerry TAAMA : “La biométrie sera un outil de développement au Togo si elle est utilisée de façon inclusive”


Le 3 septembre dernier, c’est à l’unanimité que les députés togolais ont approuvé et autorisé le gouvernement à faire usage de la biométrie dans le cadre des opérations d’identification des personnes physiques vivants sur le territoire national. Pour Gerry TAAMA, Président du Groupe Parlementaire NET / PDP, le système de biométrie, s’il est bien utilisé, est un outil de développement.

Le constat n’est pas reluisant pour TAAMA.  À peine 25% de togolais ont une carte d'identité. 

“Aujourd'hui le plus important c’est de faire en sorte que l'identification biométrique, si elle est inclusive je répète si elle est inclusive, elle va être un outil de travail pour l'ensemble de l'administration, pour toutes les personnes qui interviennent dans le développement de notre pays”, a indiqué le député du NET.

“Celà va lutter contre le terrorisme parce que chaque fois qu'on trouve quelqu'un quelque part rien que par son identité, on sait immédiatement qui la personne. Ça nous évite également les problèmes de flux de circulation illicite et de matériels dangereux à travers nos frontières”, ajoute –t-il.