Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

Affichage des articles dont le libellé est SANTE. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est SANTE. Afficher tous les articles

28 novembre 2020

Togo : Lutte contre les faux médicaments, une autre paire de manche de la promotion de la santé, mais pas que

 

Le gouvernement togolais est à pied d'œuvre pour donner une autre image au système sanitaire du pays. Des initiatives adéquates sont prévues à cet effet.


La lutte contre le trafic et la contrefaçon de médicaments ou produits pharmaceutiques sera renforcée et des cliniques mobiles supplémentaires seront mises en place. 


Les autorités travaillent pour une réduction, voire la résorption des difficultés liées au dispositif de transfusion sanguine en mettant en place une banque de sang par région. On ne peut pas manquer de parler des idées de construction et d’équipement d’un centre de lutte contre le cancer ; le renforcement du dépistage et du traitement des maladies non transmissibles ; l’introduction des vaccins contre l’hépatite B et le cancer de l’utérus dans le programme élargi de vaccination, etc. 


La santé n’a pas de prix, le Togo n’en disconvient pas ; tant mieux pour les populations.

Covid-19 au Togo : 56 guérisons et 22 personnes testées positives vendredi 27 novembre

 


Vingt-deux (22) des 1023 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 2926. Ces 22 personnes dont les âges sont compris entre 1 et 66 ans se répartissent comme suit :

 

          neuf (09) cas parmi les contacts :  1 femme dans la préfecture d’Agoe, 3 femmes et 5 hommes dans la préfecture du Golfe ;

 

          sept (07) cas parmi les suspects : 1 femme et 2 hommes dans la préfecture d’Agoe, 2 femmes et 1 homme dans la préfecture du Golfe, 1 femme dans la préfecture des Lacs ;

 

          deux (02) cas parmi les voyageurs :  2 hommes dans la préfecture du Golfe ;

 

          quatre (04) cas parmi les dépistés :  1 femme et 3 hommes dans la préfecture du Golfe.

 

Cinquante-six guéris ont été enregistrés portant le nombre total de patients guéris de COVID-19 à 2401.

 

Le nombre de décès reste inchangé à 64.

 

Le nombre de cas actifs est de 461.

 

Un total de 146467 tests de laboratoire a été effectué sur toute l’étendue du territoire national.

27 novembre 2020

Covid-19 au Togo : 18 personnes infectées et 21 guéries ce jeudi 26 novembre

 


Dix-huit (18) des 965 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 2872. Ces 18 personnes dont les âges sont compris entre 20 et 68 ans se répartissent comme suit :

 

          un (01) cas parmi les contacts :  1 homme dans la préfecture du Golfe ;

 

          dix (10) cas parmi les suspects : 2 hommes dans la préfecture d’Agoe, 1 femme et 7 hommes dans la préfecture du Golfe ;

 

          quatre (04) cas parmi les voyageurs : 2 hommes dans la préfecture du Golfe, 1 femme et 1 homme dans la préfecture des Lacs ;

 

          trois (03) cas parmi les dépistés :  3 hommes dans la préfecture du Golfe.

 

Vingt-un guéris ont été enregistrés portant le nombre total de patients guéris de COVID-19 à 2295.

 

Le nombre de décès reste inchangé à 64.

 

Le nombre de cas actifs est de 513.

 

Un total de 143452 tests de laboratoire a été effectué sur toute l’étendue du territoire national.

Togo : La santé des citoyens mise en avant-plan

 


Les pouvoirs publics facilitent aux Togolais, un accès aux services sociaux de base et de qualité, principalement dans les domaines éducatif et sanitaire.

 

Au rang des actions prévues et échelonnées sur la période 2020-2025, il y a l’extension de l’assurance maladie universelle pour réduire d’au moins 80% la part du coût des soins de santé supportés par les ménages ; la modernisation des Centres hospitaliers régionaux (CHR) avec le déploiement des équipements, des matériels et un scanner dans chaque structure ; la construction et l’équipement de 06 centres de santé mère-enfant ; le doublement du nombre d’accoucheuses auxiliaires d’Etat ; la construction de 100 Centres médicaux sociaux (CMS) ; la réhabilitation des centres de santé communautaires.

26 novembre 2020

77,9 milliards de francs CFA, montant prévu dans le budget 2021 pour améliorer le système sanitaire au Togo

 


Il y a des années maintenant que le Togo a entamé une réelle politique d’amélioration des services sanitaires. Cela se traduit par la multiplication des ressources financières, des infrastructures et des projets dans le secteur ; des prises en charge gratuites ou à faible coût ; des campagnes de sensibilisation et de vaccination, pour ne citer que celles-là. Dans le budget de l’Etat, comptant pour l’exercice 2021, près de 80 milliards de francs CFA sont dédiés au secteur sanitaire, preuve irréfutable de l’importance accordée à celui-ci.

 

Grâce à cette stratégie destinée à renforcer le capital humain, le pays avance à pas de géant vers l’émergence sociale.


Le montant du budget 2021 est de 1 521,6 milliards. Il prend en compte tous les secteurs sociaux, en l’occurrence celui de la santé où d’importantes mesures seront prises pour consolider le Plan national de développement sanitaire (PNDS), intensifier la couverture sanitaire dans le pays (exemple de la gratuité de la prise en charge des femmes enceintes), affermir les infrastructures, multiplier et moderniser les hôpitaux ou centres de santé régionaux et préfectoraux. 


La gratuité des soins sera optimisée avec une prise en charge efficiente des soins de santé des femmes enceintes. L’enveloppe prévue pour soutenir le secteur équivaut à 10% du montant alloué aux ministères et institutions. Elle aidera à atteindre les résultats escomptés pour l’année 2021.

25 novembre 2020

Santé : La prise en charge de la femme enceinte sera désormais gratuite au Togo

 


Encore une mesure qui vient illustrer la volonté du Chef de l’Etat de consolider le social dans le pays. En conseil des ministres ce mercredi, l’exécutif a écouté une communication relative à la mise en place du programme de gratuité de la prise en charge de la femme enceinte au Togo ; présentée par la ministre déléguée chargée de l’accès universel aux soins.

 

L’objectif principal de ce programme qui concrétise un engagement du Chef de l’Etat est de réduire la mortalité maternelle et néonatale.

 

Dans le cadre du programme qui sera mis en œuvre essentiellement dans les unités de soins périphériques, quatre (04) catégories de prestations seront couvertes : la planification familiale ; la Consultation prénatale (CPN), l’Accouchement et la Césarienne.

 

Ce programme dont le coût de mise en œuvre est estimé à 7,140 milliards de FCFA pour l’année 2021 démarrera dans les plus brefs délais.

 

Le Programme sera soutenu par une campagne active et renforcée de planning familial avec l’appui des agents de santé communautaire et l’implication des populations à la base afin d’inciter à l’espacement des naissances.

Covid-19 : Indigné, le Préfet du Golfe Komlan AGBOTSE appelle à «arrêter ceux qui continuent de faire les sports de masse»

 


Les sports de masse restent interdits au Togo à cause de la pandémie du Covid-19. Mais force est de constater que certains compatriotes foulent aux pieds cette mesure. Alors que la maladie continue de se répandre dans le Golfe le préfet Komlan AGBOTSE monte au créneau et invite les maires à sévir.

 

Le préfet du Golfe s’est entretenu avec les maires relevant de son ressort territorial dans le cadre de la riposte à la covid-19. Face à l’entêtement de certains togolais qui continuent de pratiquer les sports de masse malgré les risques de contamination et l’interdiction, Komlan AGBOTSE appelle les élus municipaux à prendre des dispositions, si possible, user des moyens forts allant jusqu’à l’arrestation.

 

« Il faut arrêter ceux qui continuent de faire les sports de masse malgré l’interdiction et les rappels à l’ordre », s’est écrié le préfet.

 

Komlan AGBOTSE a même donne des exemples de lieux où les sports de masse sont souvent observés, c’est le cas du Fréau Jardin à Lomé.

Covid-19 au Togo : 18 personnes testées positives et 21 guéries mardi 24 novembre

 


Dix-huit (18) des 965 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 2872. Ces 18 personnes dont les âges sont compris entre 20 et 68 ans se répartissent comme suit :

 

          un (01) cas parmi les contacts :  1 homme dans la préfecture du Golfe ;

 

          dix (10) cas parmi les suspects : 2 hommes dans la préfecture d’Agoe, 1 femme et 7 hommes dans la préfecture du Golfe ;

 

         quatre (04) cas parmi les voyageurs : 2 hommes dans la préfecture du Golfe, 1 femme et 1 homme dans la préfecture des Lacs ;

 

          trois (03) cas parmi les dépistés :  3 hommes dans la préfecture du Golfe.

 

Vingt-un guéris ont été enregistrés portant le nombre total de patients guéris de COVID-19 à 2295.

 

Le nombre de décès reste inchangé à 64.

 

Le nombre de cas actifs est de 513.

 

Un total de 143452 tests de laboratoire a été effectué sur toute l’étendue du territoire national.

24 novembre 2020

Covid-19 au Togo : 11 personnes positives et 26 guérisons lundi 23 novembre

 


Le Togo a enregistré lundi 23 novembre 2020, selon le bilan officiel quotidien, 11  nouvelles contaminations au coronavirus, portant le total à 2.854.

 

Par contre, le gouvernement a signalé 26 nouvelles guérisons ces dernières 24 heures. A ce stade, le 2274 en tout.

 

Aucun nouveau décès n’ayant été signalé ce dimanche, le nombre de morts liés à la pandémie reste donc inchangé, 64.

 

Le nombre de cas actifs est désormais 516 personnes.

23 novembre 2020

Covid-19 au Togo : 39 guérisons et 14 contaminations les dernières 24 heures

 


Le Togo a enregistré dimanche, selon le bilan officiel quotidien, 14  nouvelles infections au coronavirus, portant le total à 2.843.

 

Par contre, le gouvernement a signalé 39 nouvelles guérisons ces dernières 24 heures. A ce stade, le 2248 en tout.

 

Aucun nouveau décès n’ayant été signalé ce dimanche, le nombre de morts liés à la pandémie reste donc inchangé, 64.

 

Le nombre de cas actifs est désormais 531 personnes.

22 novembre 2020

Covid-19 : 61 patients guéris et 33 personnes testées positives samedi 21 novembre

 


La courbe de guérison des malades du coronavirus ne cesse de croitre au Togo. Ce samedi 21 novembre 2020, le pays a enregistré 61 patients guéris, portant le total à 2209 sur les 2829 cas positifs au total déclarés.

 

33 nouveaux cas positifs ont été comptabilisés. Le nombre de décès n’a pas changé, il reste à 64.

 

Quant aux cas actifs, ils sont à 556 contre 584 vendredi.

21 novembre 2020

Covid-19 au Togo : 64ème décès, 25 nouveaux cas positifs et 47 guérisons vendredi 20 novembre

 


Encore un décès au coronavirus au Togo ces dernières 24 heures, le tout est à 64 depuis vendredi 20 novembre 2020.

 

25 nouveaux cas positifs ont été enregistrés, portant le total à 2796. Dans le même temps, 47 patients ont été guéris, le total grimpe à 2148.

 

Le nombre de cas actifs a sensiblement diminué cette semaine, il est à 584.

20 novembre 2020

Epidémie de Choléra au Togo : déjà 1 décès sur 27 cas enregistrés

 


Annoncée il y a quelques jours par le ministre de la santé et de l’hygiène publique Moustapha Mijiyawa, le choléra a déjà fait une victime sur les 27 cas enregistrés. Le décès est survenu dans le quartier portuaire de Katanga à Lomé, apprend-on.


Le choléra est une toxi-infection entérique épidémique contagieuse due à la bactérie Vibrio choleræ, ou bacille virgule, caractérisée par des diarrhées brutales et très abondantes (gastro-entérite) menant à une sévère déshydratation.


La forme majeure classique peut causer la mort dans plus de la moitié des cas, en l’absence de thérapie par réhydratation orale (en quelques heures à trois jours).

Covid-19 au Togo : 19 nouvelles contaminations et 43 guérisons jeudi 19 novembre


Dix –neuf (19) des 1192 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 2771. Ces 19 personnes dont l’âge est compris entre 1 à 66 ans se répartissent comme suit :

  • Douze (12) cas parmi les contacts : 2 hommes dans la préfecture de Golfe, 2 femmes et 1 homme dans la préfecture d’Agoé, 4 femmes et 3 hommes dans la préfecture de Blitta ;
  • Un (01) cas parmi les suspects : 1 homme dans la préfecture d’Agoé ;
  • Trois (03) cas parmi les voyageurs : 2 hommes dans la préfecture de Golfe, 1 homme dans la préfecture de Kloto ;
  • Trois (03) cas parmi les dépistés : 2 hommes et 1 femmes dans la préfecture de Golfe.

Quarante-trois (43) guéris ont été enregistrés portant le nombre total de patients guéris de COVID-19 à 2101.

Le nombre de décès reste inchangé à 63.

Le nombre de cas actifs est de 607.

Un total de 139004 tests de laboratoire a effectué sur toute l’étendue du territoire national.

19 novembre 2020

La covid-19 a déjà fait plus de 1.350.000 morts dans le monde

 


Le bilan est macabre. Selon le décompte fait par l’AFP, la pandémie du coronavirus a déjà fait 1.350.275 morts dans le monde sur 56.234.442 personnes testées positives.

 

Les Etats-Unis sont en tête avec 250.548 morts sur 11.529.818 cas de contaminations, suivis du Brésil et de l’Inde. Le Togo est à 63 décès.

Togo-Alerte : Le ministre de la santé annonce des cas de choléra dans le district Golfe

 


Le ministre togolais de la Santé et de l’hygiène publique, Prof Moustafa Mijiyawa, annonce la découverte des cas de choléra dans le district Golfe. L’information est rendu publique via un communiqué en date du 17 novembre 2020.

 

 « Les services techniques du ministère de la Santé et de l’hygiène publique ont notifié des cas de Choléra dans le district du Golfe, plus précisément dans le village portuaire de Katanga (Lomé) », lit-on dans le communiqué signé du ministre Mijiyawa.

 

« Toute personne faisant une diarrhée liquide abondante associée ou non à des vomissements doit être immédiatement conduite au Centre de santé le plus proche pour une prise en charge adéquate », a-t-i conseillé.

 

Moustafa Mijiyawa invite donc les populations à observer les mesures d’hygiène, notamment le lavage régulier des mains à l’eau et au savon, la protection des aliments contre les mouches et la poussière, et bien d’autres.

Covid-19 au Togo : 63ème décès, 30 nouveaux cas positifs et 52 guérisons mercredi 18 novembre


Trente (30) des 892 Personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 2752. Ces 30 personnes dont l’âge est compris entre 1 et 62 ans se répartissent comme suit :


• Sept (07) cas parmi les contacts : 1 homme dans la préfecture d’Agoé, 4 femmes et 2 hommes dans la préfecture de Golfe ;
• Quinze (15) cas parmi les suspects : 4 hommes dans la préfecture d’Agoé, 7 hommes et 4 femmes dans la préfecture de Golfe ;
• Six (06) cas parmi les voyageurs : 6 hommes dans la préfecture de Golfe
• Deux (02) cas parmi les dépistés : 2 hommes dans la préfecture de Golfe.

Cinquante-deux (52) guéris ont été enregistrés portant le nombre total de patients guéris de COVID-19 à 2058.

Un décès a été enregistré portant le nombre total de décès à 63.

Le nombre de cas actifs est de 631

Un total de 137812 tests de laboratoire a été effectué sur toute l’étendue du territoire national.

18 novembre 2020

Covid-19 au Togo : 62ème décès, 29 nouveaux cas positifs et 54 guérisons mardi 17 novembre

 


Vingt-neuf (29) des 1368 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 2722. Ces 29 personnes dont les âges sont compris entre 2 et 58 ans se répartissent comme suit :

 

• dix (10) cas parmi les contacts : 4 hommes et 1 femme dans la préfecture de Golfe, 4 hommes dans la préfecture de Doufelgou, 1 homme dans la préfecture de Kéran ;

• onze (11) cas parmi les suspects : 2 femmes et 3 hommes dans la préfecture d’Agoé, 3 femmes et 3 hommes dans la préfecture du Golfe;

• six (06) cas parmi les voyageurs : 3 hommes et 3 femmes dans la préfecture du Golfe;

• deux (02) cas parmi les dépistés : 2 hommes dans la préfecture du Golfe.


Cinquante-quatre guéris ont été enregistrés portant le nombre total de patients guéris de COVID-19 à 2006.


Un décès a été enregistré portant le nombre total de décès à 62.

Le nombre de cas actifs est de 654.

Un total de 136920 tests de laboratoire a été effectué sur toute l’étendue du territoire national.


RECAPITULATIF

Nombre de cas confirmés : 2722

Nombre décès : 62

Nombre de personnes guéries : 2006

Cas actifs : 654

Nombre de prélèvements testés : 136920

17 novembre 2020

Covid-19 au Togo : 18 nouveaux cas positifs et 32 guérisons lundi 16 novembre

 


Le Togo a enregistré, ce lundi 16 novembre 2020, 18 nouveaux cas positifs au covid-19, portant le total à 2693.

 

Dans le même temps, 32 patients ont été guéris de la maladie, le total monte à 1952.

 

A ce jour, les cas actifs chutent à 680, soit 14 de moins que dimanche. Les décès restent à 61.

16 novembre 2020

Covid-19 au Togo : Le CHU Sylvanus Olympio face à la rude épreuve des mesures barrières

 


La pandémie du coronavirus s’extasie là où on lui fait un bon lit. De ce fait, ce qui se passe actuellement au CHU Sylvanus Olympio à Lomé mérite une attention particulière. Dans un lieu où des centaines de gens se côtoient chaque jour, le risque d’une propagation de la maladie au covid-19 parait élevé. Mais,  contre toute attente, c’est l’endroit par excellence où les mesures barrières sont foulées aux pieds, dans une indifférence totale et sans le moindre souci.

 

Le plus grand hôpital du Togo face aux défis de la pandémie du coronavirus. Que se passe-t-il exactement en ce lieu ? Dans une série de descentes inopinées que l’équipe de la Rédaction de Radio Oreole a effectuée, le constat est amer. Les mesures barrières, censées endiguer ou briser les chaînes de contaminations, ne sont aucunement pas l’apanage de ces nombreux usagers des services de cette grande plate-forme hospitalière. La majorité de ceux qu’on y voit régulièrement sont soit des patients et leurs accompagnateurs, soit des visiteurs, bref des gens qui viennent d’horizons divers. Or rien ne prouve que ces derniers  ont été soumis à des tests au préalable.


Tous sont en effet sont de potentiels porteurs du virus. Ce sont aussi des candidats à la contamination.


Il est vrai, qu’à l’entrée principale du complexe, deux dispositifs de lave-mains ont été installés, dont un au niveau de la caisse. Cependant, c’est au grand regret que nous avons observé que tous ceux qui passent n’accordent aucune importance à ce dispositif. Les gens défilent, se déplacent de l’extérieur vers l'intérieur et vice-versa, sans se donner la peine de s’arrêter une seule seconde, et se laver les mains.

 

Outre cela, le port du masque est aussi mis à mal. Il est évident que beaucoup de concitoyens continuent de banaliser ce moyen de protection préconisé par les hautes instances de santé à l’échelle mondiale et au Togo. Mais lorsqu'une telle situation élit domicile dans un lieu aussi sensible que  le CHU, il est tout à fait normal de craindre le pire. En effet, ceux qui arrivent à mettre le masque, préfèrent le laisser sous le menton  ou le tenir dans la main.


Pour ce qui est de la distanciation, c'est aussi un souci. Même si on ne voit pas de foules aussi conséquentes, on note quand même de petits regroupements par endroit, notamment des personnes qui ont accompagné leurs patients ainsi que des visiteurs. On peut voir que venus de localités différentes, ces personnes ne se privent pas des échanges rapprochées. D'ailleurs, dans les va-et-vient, les gens se croisent, ce qui crée des contacts plus que permanents. 


Or, par dessus tout, la plus part a accès aux salles où les patients sont gardés, et là aussi, aucun contrôle.


Le comble,  visiblement, il n’y a aucune équipe  ou cellule à qui, la tâche de contrôle de respect des mesures barrières ait été confiée spécialement. Bien sûr qu'on y voit des agents de sécurité, mais ceux-ci sont le plus souvent préoccupés à montrer aux entrants et partants, quelle voies emprunter. 


Il va falloir que les responsables du CHU Sylvanus Olympio soient beaucoup plus regardant sur cet aspect. Pour quoi pas ne pas mettre en place une commission dédiée au contrôle de ces mesures barrière? Ce qui permettra de rappeler à l'ordre tout ceux qui les négligent aussi bien à l'entrée qu'à l'intérieur. C'est un défi que l'hôpital doit relever.