Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

Affichage des articles dont le libellé est SANTE. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est SANTE. Afficher tous les articles

10 mai 2022

Togo : Garde des pharmacie Semaine du 09 au 16 Mai 2022

 


Semaine du 09 au 16 Mai 2022


Pharmacie A DIEU LA GLOIRE

Sise à 200m du marché de Légbassito, sur le grand contournement, voie de Madikpeto

+22893263600


Pharmacie ADJOLOLO

58, Rue Franz joseph STRAUSS

+22822210513


Pharmacie ADOUNI

Vakpossito-Logogome; pres du carrefour AISED

+22890330419


Pharmacie AKOFA 

Avenue Maman N' Danida Amoutivé  

+22822210097 


Pharmacie AMITIE 

72 Av. des Hydrocarbures (SOTED)  

+22822217447 


Pharmacie BAH

Face EPP Hedzranawé

+22822260320


Pharmacie BETANIA

Rue Sito, Totsi-Glenkomé non loin de la salle des Témoins de Jéhovah

+22822438940


Pharmacie BETHEL

Route d’Adidogomé

+22822252370


Pharmacie CAMPUS

Adewi

+22822215632


Pharmacie DE L'OCAM 

Rue de l’ENTENTE

+22822216205


Pharmacie DE L'UNION 

Boulevard Malfakassa, face crèmerie BAMUDAS – BÈ KPOTA

+22822277164


Pharmacie DEO-GRATIAS

Derrière le siège d’ECOBANK Kotokou-Kondji

+22822212331


Pharmacie DES ECOLES

Face Lycée Technique Adidogomé et près du CEG, Route de Kpalimé

+22822517575


Pharmacie DES ROSES

Quartier Vakpossito, en face de l’entreprise de l’Union

+22822373812


Pharmacie DU PEUPLE

Marché NUKAFU

+22822268422


Pharmacie El-NISSI

Route Lomé-Kpalimé, carrefour Apédokoé-Gbomamé à 200m de la station Total d’Apédokoè

+22899733932


Pharmacie EL SHADAI

Face Ecole Théologie ESTAO

+22822514425


Pharmacie ENOULI

Station d’Agbalepedogan

+22822259068


Pharmacie EXCELLENCE

Agoè Demakpoe Voie CEDEAO

+22822517787


Pharmacie HOSANNA

Carrefour Sagbado-Adidogomé. Axe Sémékonawo

+22822515049


Pharmacie HYGEA

Face Lycée publique de Baguida sur la route d’Afanoukopé (Baguida)

+22822273636


Pharmacie GBEZE

Boulevard Jean Paul II

+22822263261


Pharmacie LA BARAKA

Agoè LOGOPE; non loin de l’ECOLE LA BRUYERE A PROXIMITE DU CAMP GP

+22890174928


Pharmacie LA GRACE

Près de l’Auberge Sahara avant la Station SUN AGIP Agoè

+22822259165


Pharmacie LA PROSPERITE

Située sur le Boulevard Eyadéma entre l’immeuble AUBA et la Direction de la Police Judiciaire (DPJ)

+22822220622


Pharmacie LE BON SAMARITAIN

BÈ PA de SOUZA - Hôpital de BÈ 

+22822214530


Pharmacie LE DESTIN

À côté de l’Agence ECOBANK de Baguida

+22822411541


Pharmacie LE GALIEN

Rue Pavée d’Adidoadin

+22822517171


Pharmacie LE ROCHER

Agoe Zongo; sur Ia Rte nationale N°1; près du terrain de jeu de Golf

+22892300656


Pharmacie MAGNIFICAT

Aflao Sagbado Yokoe, Rue de la Pampa à 100 m du Palais Royal de Yokoè 

+22822564320


Pharmacie MATHILDA

Route PATASSE – Lomégan – ODEF

+22822511534


Pharmacie NELLY'S

Klémé Agbokpanou, non loin du château d’eau, sur la voie de Ségbé à Sanguéra

+22892011100


Pharmacie NOTRE DAME DE LOURDES

Quartier Agoè-Anome, à côté de l’église des Assemblées de Dieu (non loin du lycée d’Agoè)

+22822440101


Pharmacie O GRAIN D'OR

Carrefour Zorrobar, Grand contournement

+22870590953


Pharmacie SAINT ANTOINE

1048, Avenue de la libération

+22822212964


Pharmacie SAINT PHILIPPE

Sanguéra; Route Lomé Kpalimé près de la Station service OANDO

+22890673324


Pharmacie SAINT PIERRE

Sagboville Hedzranawe. Boulevard Haho

+22822261973


Pharmacie SATIS

Près du C.E.G. Koshigan à agoè-logopé sur le Boulevard de la CEDEAO

+22822503055


Pharmacie TCHEP'SON 

Face Terminal du Sahel (Togblékopé)  

+22870429441


Pharmacie VITAS

Située à Agoè Assiyéyé du côté ouest

+22822256343


Pharmacie VOLONTAS DEI

Quartier Avédji, Carrefour SUN CITY, face à l’ancien bar Sun City

+22822360095


Pharmacie ZOSSIME

Zossimé, sur la route de Sanguera près du marché de Zossimé

+22870462664

05 mai 2022

Contractualisation des hôpitaux publics : cinq après, quel bilan ?


Lancée en 2017 pour assainir le secteur de la santé, garantir des soins de qualité pour les populations et améliorer la gouvernance dans le secteur, la contractualisation des formations sanitaires publiques affiche des “conclusions extrêmement positives et encourageantes, du moins en interne”, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement, Christian Trimua. Une communication avait été présentée sur la question dans la journée en conseil des ministres, par le ministre de la santé.


Encore en phase pilote, l’approche contractuelle déployée dans 08 centres issus des trois niveaux de la pyramide sanitaire (CHU-Sylvanus Olympio, CHU-Kara, CHR Atakpamé, Sokodé, Dapaong, CHP Blitta, Notsè et CMS Siou) s’est soldée par plusieurs points positifs.

Entre autres, l’amélioration de l’offre de soins aux populations, la croissance du taux de fréquentation et du nombre d’actes médicaux, la disponibilité des médicaments et la prise en charge des indigents. 

Par ailleurs, explique Moustafa Mijiyawa, “il a été constaté une amélioration de la situation financière des formations sanitaires concernées, permettant un réinvestissement de ressources dégagées au bénéfice de l’amélioration du plateau technique”. 

Fort de ses bons résultats, la contractualisation s’étendra à huit autres formations sanitaires déjà sélectionnées : Bè, Lomé commune, CHU Campus de Lomé, Aného, Tsévié, Kpalimé, Notsè et Sotouboua. Pour l’heure, une évaluation externe est en cours.

29 avril 2022

Togo : Amélioration des soins de santé dans le Doufelgou

 


La politique de la couverture sanitaire universelle fait déjà effet. Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé s’est juré de lutter contre la morbidité sur le territoire. Garder chaque Togolais en bonne santé, grâce à un système sanitaire inclusif et de qualité, est un objectif auquel il s’attèle. La revue annuelle des activités menées en 2021 illustre ces propos.


Dans le district sanitaire de Doufelgou (région de la Kara), l’accès aux soins de santé moins coûteux s’est amélioré. Une meilleure prise en charge des malades a été observée.


"Wezou" est un programme national d’aide pour les femmes enceintes et les nouveau-nés. On estime à 70 000 le nombre de femmes prises en charge d’août à décembre 2021. Les prestations couvertes sont les consultations pré et post natales, les analyses, les actes d’accouchement et les médicaments. A Doufelgou, il n’y a pas eu de décès maternel en 2021 grâce à ce mécanisme.


Forte consultation

Une hausse de 12,4% de la couverture en Consultation prénatale (CPN4) et une réduction du taux d'abandon vaccinal Penta/RR1 qui est de 2,2% contre 6% en 2020 ont été enregistrées. Le taux d'accouchement assisté par un personnel qualifié est passé de 45,6% à 51%.


Le taux de guérison des patients sous traitement antituberculeux est de 87%, mieux que les 64% en 2020. Le pourcentage de villages ayant mis fin à la défécation à l'air libre a augmenté de 28,8%. Aussi, il y a une amélioration de l'utilisation des soins curatifs et de recouvrement des recettes.


Planning familial et covid-19

En termes de planification familiale, le nombre de « couple année protection » est de 5 881. Celui des accouchements à domicile, bien que préoccupant, est passé de 251 en 2020 à 215 en 2021. En ce qui concerne la pandémie à coronavirus, le district a enregistré 54 cas positifs avec un taux de guérison de 92,5%. Le pourcentage des personnes vaccinées est de 21,5%.


Pour 2022, des dispositions sont prises pour doter davantage les Unités de soins périphériques (USP) d'accoucheuses auxiliaires d'Etat, de matériels biomédicaux, de mobiliers de bureau et de motos. Les pouvoirs publics entendent bien élargir les programmes de vaccination.


Seront considérés comme des priorités le planning familial, la vaccination contre la maladie à coronavirus pour atteindre rapidement l'immunité collective, tirer le meilleur des professionnels de la santé… Cette année, un montant de 91 milliards de francs CFA est prévu pour la poursuite des investissements salvateurs dans le secteur de la santé.

22 avril 2022

Togo : 2 700 villages ont accès aux cliniques mobiles

 


Une meilleure prise en charge est proposée aux populations, avec des coûts raisonnables, le plus souvent à la portée des ménages pauvres. Durant plus de 15 ans, des programmes se sont succédé, en l’occurrence les cliniques mobiles qui ont accru l’accès des habitants aux soins.


En février 2019, 05 cliniques mobiles équipées avaient été installées, à proportion d’une par région. Elles facilitent l’accès aux soins pour des personnes éloignées des structures sanitaires classiques. Les cliniques interviennent pour des prises en charge immédiates.


Ménages couverts

Les mini hôpitaux installés servent près de 2 700 villages des zones reculées avec 2,5 millions de patients potentiels ciblés pour 276 000 consultations annuelles. Ces cliniques déplaçables sont dotées des véhicules qui servent d’appui, d’un laboratoire fonctionnel et d’une pharmacie.


Perspectives

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé projette de faire installer 05 cliniques mobiles par région à l’horizon 2025. Au total, 25 mini hôpitaux seront à la disposition des communautés préalablement moins touchées par les interventions sanitaires.

Parallèlement à cette ambition, le pays compte mettre en place une banque de sang dans chaque région afin de remédier à la pénurie de sang pour les transfusions. Le président table sur la construction d’une dizaine de centres de santé mère-enfant et de 100 centres médicaux sociaux.

L’assurance maladie sera généralisée. Sans oublier la réhabilitation des centres de santé communautaires existants ; la construction et l’équipement d’un centre de lutte contre le cancer ; le renforcement du dépistage et du traitement des maladies non transmissibles.

Prise en charge inclusive

Pour 2022, 91,7 milliards de francs CFA sont dédiés au système sanitaire. Aujourd’hui, près de 30% des accouchements son assistés par un personnel qualifié. 18 institutions publiques forment le personnel. En 2021, 70 000 femmes enceintes ont été aidées par "Wezou".

De 2017 à janvier 2022, School Assur a réalisé 2 796 111 prises en charge d’écoliers et élèves de plus de 6 000 établissements d’enseignement public. De 209 243 en 2012, le nombre de bénéficiaires de la couverture santé offerte par l’Inam est allé à 426 866 en 2022.

La qualité, la proximité et l’accessibilité des soins de santé demeurent des critères qui guident toujours l’action gouvernementale.

18 avril 2022

Riposte à la covid-19 : le Japon octroie au Togo un don d’urgence d'un peu plus d’un milliard FCFA


Dans le cadre de la riposte au Covid-19, le Togo bénéficie d’un nouvel appui du Japon. Le gouvernement nippon a en effet décidé d’octroyer à son homologue togolais, un don d’urgence d’un montant de 02 millions $ (un peu plus d’un milliard FCFA). 


Cette nouvelle subvention, qui sera allouée via l’Unicef, doit permettre de renforcer la chaîne de froid du système de santé sur l’ensemble du territoire togolais. Ceci, notamment à travers l’approvisionnement et l’installation de 03 chambres froides au niveau national, 35 congélateurs sanitaires dans les régions, et 246 réfrigérateurs pour les 39 districts les plus vulnérables. 


Par ailleurs, il est également attendu qu’à travers les fonds accordés par le Pays du Soleil Levant, l’agence onusienne contribue au renforcement de l'accès aux services de santé de base. Un projet est particulièrement dans le viseur, celui du Programme Élargi de Vaccination (PEV) qui ambitionne de protéger près de 340 000 enfants de 0 à 11 mois contre les maladies évitables en 2022.

La dotation a été saluée par plusieurs officiels et diplomates, parmi lesquels la représentante de l’Unicef. “Le Togo fait des efforts louables pour protéger la population contre la Covid-19, ce qui suscite l’engagement des partenaires à accompagner davantage le pays dans l’approvisionnement et le stockage des vaccins afin d’assurer l’atteinte de l’immunité collective”, a indiqué Aïssata Ba Sidibé.  

Pour rappel, le Japon appuie le Togo dans plusieurs autres domaines, notamment l’aide alimentaire, le social, ou encore les infrastructures.

05 avril 2022

Togo : Prise en charge gratuite de 80 000 personnes atteintes du VIH/Sida

 


La riposte contre le VIH/Sida est constante au Togo, malgré l’énergie dépensée dans la lutte contre l’autre pandémie, la covid-19. D’après une récente étude publiée par le Conseil national de lutte contre le Sida et les infections sexuellement transmissibles (CNLS-Togo), 80 160 personnes sont sous traitement antirétroviral (ARV) depuis l’année 2020.


481 539 individus ont été dépistés en 2020 pour le Virus de l’immunodéficience humaine (VIH) dans la population générale, avec un taux de séropositivité de 4,24%. Le CNLS-Togo note que le nombre de nouvelles infections a baissé de 31,4% entre 2010 et 2018.


Le plan d’élimination de la transmission mère-enfant a baissé les infections pédiatriques de plus de 50% en 10 ans. Entre 2012 et 2018, la proportion des sites de santé maternelle, néonatale et infantile prenant en compte la prévention de ce type de transmission est passée de 47,7 à 76,8%.


Prise en charge gratuite

Sur le plan national, 72,3% des femmes enceintes connaissaient leur statut sérologique VIH en 2020. 3 627 femmes enceintes VIH+ sur 5 700 attendues ont reçu des ARV. Ce nombre équivaut à 96,5% des femmes enceintes VIH identifiées. 33,9% des enfants nés de mère VIH+ ont bénéficié d’une PCR (polymerase chain reaction) diagnostique dans les 02 premiers mois de vie.

Les personnes vivant avec le VIH reçoivent gratuitement des antirétroviraux (médicament indiqué pour traiter l'infection à VIH). Elles bénéficient d’autres programmes gouvernementaux qui leur permettent d’avoir des facilités dans le traitement de leur maladie.

La santé priorisée

Outre l’aide apportée aux personnes atteintes du Sida, il y a des interventions de l’Institut national d’assurance maladie (Inam), les soins maternels et néonataux, la césarienne, les campagnes de vaccination, le traitement antituberculeux… qui sont assurés par l’Etat.

La protection sociale est un leitmotiv pour les dirigeants. Dans la feuille de route Togo 2025, il est prévu la mise en œuvre de la couverture sanitaire universelle et le registre social unique qui est aujourd’hui dénommé le Registre social des personnes et des ménages (RSPM).

Lors des deux derniers appels à la reconstitution des ressources du Fonds mondial pour la lutte contre le Sida, le Togo a contribué avec plus d’un demi-milliard de francs CFA. Au sommet de l’Etat, il se prépare un nouveau plan stratégique, spécifiquement sur les droits humains et le genre, dans le cadre de la lutte contre le VIH/Sida.

01 avril 2022

Un homme décède après avoir attendu 14 heures aux urgences

 


Après avoir attendu près de 14 heures aux urgences sans être pris en charge, un patient est décédé à l'hôpital de Strasbourg.

 

La scène se passe en France. C'est un événement tragique, qui révèle de graves dysfonctionnements et de la dégradation des conditions de travail dans les hôpitaux. Mercredi 16 mars dernier dans la soirée, un homme atteint d'une hémorragie digestive, se présente aux urgences du Nouvel hôpital civil (NHC) de Strasbourg. Il n'a été pris en charge que jeudi dans la matinée, soit une douzaine d'heures après son arrivée et n'a pas survécu.

 

D'après les informations des Dernières Nouvelles d'Alsace et reprises par RTL France, il aurait passé 14 heures "sans pouvoir bénéficier d’une surveillance et d’une prise en charge adaptées", selon un urgentiste. L'hémorragie digestive est tout à fait soignable mais "à force de retarder le début des soins à cause d'un manque de lits disponibles, cela crée une perte de chance pour le patient", a déclaré un autre urgentiste à l'Est Républicain.

 

Lui comme les autres dénoncent un dysfonctionnement grave, dû au manque de lits et aux mauvaises conditions de travail du personnel soignant. Selon les quotidiens locaux, le CHRU de Strasbourg a annoncé l'ouverture d'une enquête administrative à la suite de ce décès.

 

 

28 mars 2022

Togo : La PM Victoire Tomégah-Dogbé en visite de chantier du centre hospitalier préfectoral à Gando

 


Dans le cadre de la politique de proximité, Mme le Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, à la tête d’une délégation gouvernementale, a effectué ce vendredi 25 mars 2022, une visite de chantier du centre hospitalier préfectoral en voie de finition à Gando, chef-lieu de la préfecture de l’Oti-Sud. Ceci, en marge de la réunion du conseil des ministres tenue dans ladite ville.

 

La visite a permis à la Cheffe du Gouvernement, d’apprécier les travaux de finition en cours dans ce nouveau centre moderne construit afin de rapprocher les soins des populations conformément aux ambitions de la feuille de route gouvernementale.

 

L’édifice est constitué de trois bâtiments notamment, la maternité, le laboratoire et la médecine. Il a une capacité d’accueil de 55 lits d’hospitalisation, 05 lits de réanimation avec 19 bureaux et 25 tables de chevet.

 

Outre les travaux de construction, le gouvernement va équiper ce nouveau centre avec des appareils modernes pour permettre au CHP-Gando d’offrir des soins de santé de qualité aux populations de la préfecture.

17 mars 2022

Togo : Une épidémie de rougeole signalée dans le Yoto


Une épidémie de rougeole a été déclarée mercredi dans la préfecture de Yoto par les autorités sanitaires locales. Elle a pour foyer principale la zone de Kouvé.


Une vaccination de riposte est organisée à cet effet dans la localité ce jeudi et vendredi (17 et 18 mars). 

Toute personne présentant des signes de fièvre avec une éruption cutanée associée ou non à d’autres signes secondaires (écoulement nasal, rougeur des yeux, fatigue générale, larmoiement) est invitée à se rendre rapidement dans un centre de santé public proche.

Des dispositions sont par ailleurs en train d’être prises pour circonscrire le foyer épidémique. 

Fin janvier, des cas de rougeole avaient été signalés dans plusieurs districts sur le territoire.

Avec Republiquetogolaise.com


Covid-19 au Togo : 1 cas positif et 0 guérison mercredi 16 mars


Un (01) cas des 761 personnes testées est positif portant le nombre total de cas positifs à  36870. Il s’agit d’un enfant de 08 ans, de sexe féminin, dépisté et résidant dans la préfecture de Golfe. 

Le nombre total de patients guéris de COVID-19 reste inchangé à 36542.

Le nombre total de décès reste inchangé à 272

Le nombre de cas actifs est de 56

Un total de 705993  tests de laboratoire a été effectué sur toute l’étendue du territoire national.

16 mars 2022

Covid-19 : les USA offrent plus de 200 000 nouvelles doses de vaccin Pfizer au Togo

 


Le Togo a de nouveau reçu il y a quelques jours, des Etats-Unis, un lot de vaccins dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. En tout, 201 240 nouvelles doses de Pfizer ont été réceptionnées à l'aéroport international de Lomé.

 

Cette nouvelle livraison porte à 1,4 million, le total de doses octroyées par Washington dans le cadre de sa promesse, et renforce un peu plus les stocks de vaccins dont dispose le pays. 

 

Pour le Togo dont les efforts dans la riposte contre le covid-19 commencent à porter leurs fruits, le principal défi sera désormais de consommer ces vaccins. A ce jour, un peu plus de 13% de la population a été entièrement vaccinée.

15 mars 2022

Covid-19 au Togo : Zéro cas positif et zéro guérison lundi 14 mars


Zéro (00) cas confirmé sur les 885 personnes testées. Le nombre total de cas positifs reste inchangé à 36860.

Le nombre total de patients guéris de COVID-19 reste inchangé à 36542.

Le nombre total de décès reste inchangé à 272

Le nombre de cas actifs est de 46

Un total de 704225 tests de laboratoire a été effectué sur toute l’étendue du territoire national.

14 mars 2022

Covid-19 au Togo : Il ne reste que 46 cas actifs


Six (06) cas des 918 personnes testées sont positifs portant le nombre total de cas positifs à 36860. Ces 06 personnes dont les âges sont compris entre 29 et 73 ans se répartissent comme suit :


• trois (03) cas parmi les dépistés : 3 hommes dans la préfecture de Golfe;
• trois (03) cas parmi les voyageurs : 2 hommes dans la préfecture de Golfe et 1 homme dans la préfecture d’Agoè.

Vingt - deux (22) guéris ont été enregistrés portant le nombre total de patients guéris de COVID-19 à 36542.

Le nombre total de décès reste inchangé à 272.
Le nombre de cas actifs est de 46.

Un total de 703340 tests de laboratoire a été effectué sur toute l’étendue du territoire national.

13 mars 2022

Togo- INAM, 10 ans déjà

 


Lancé en 2011 pour assurer la couverture des risques financiers liés à la maladie pour les agents publics, et pour baliser la voie à la couverture santé universelle (CSU), l’Institut national d’assurance maladie (INAM) célèbre ce mois de mars, ses 10 ans de prestations. En une décennie, cette grande réforme du financement de la santé au Togo a fait de nombreux progrès.

 

Deux fois plus de bénéficiaires

Recensé à 209 000 à ses débuts, le nombre de bénéficiaires a doublé, passant à 426 000 en 2021. Les prestations ont quant à elles presque toutes triplé sur la période : les consultations ont par exemple bondi de près de 137 000 à 405 000, tandis que la moyenne annuelle des analyses s’est établie à 482 000. "Être assuré à l’INAM réduit les dépenses, aussi bien au niveau des produits que des différentes analyses, ce qui peut aller jusqu’à 80% des frais”, explique un des bénéficiaires, à la retraite depuis une vingtaine d’années.

 

Maillage du terrain

 

Sur le territoire, l’Institut dirigé par Myriam Dossou a progressivement étoffé sa présence au cours de ses dix années, afin de toucher le maximum de populations. Des conventions ont ainsi été signées avec des centres de soins publics et privés, des laboratoires d’analyse, des centres d’imagerie médicale ou encore des pharmacies, en vue de satisfaire les attentes des assurés. A la fin 2021, le nombre de ces prestataires conventionnés était de presque à 1500, contre 953 au démarrage des activités.

 

Dans le même trend, six délégations régionales ont été installées, et 16 bureaux de liaison implantés dans les hôpitaux à fortes fréquentations. La mission de ces structures est entre autres d’informer, sensibiliser et conseiller les usagers sur les différentes situations de prise en charge.

 

Modernisation et dématérialisation

 

Face au nombre croissant des bénéficiaires enregistrés pendant ces dix années, l’INAM a procédé à la refonte de ses outils de prise en charge. Les carnets de prestations ont ainsi vu leur nombre, volume et format réduits, selon les souhaits des assurés.

 

Un système informatique a également été mis en place, suivi quelques années après par un processus de dématérialisation. Une démarche qui lui a permis d’être distinguée il y a quelques mois par l’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS). Quelques mois auparavant, un centre d’appel avait été ouvert, pour améliorer davantage les prestations.

 

D’autres démarches sont en cours dans cette dynamique, afin “d’améliorer sensiblement la qualité des services, faciliter les échanges de données avec les partenaires et disposer in fine d’un système d’information sécurisé en vue de faire face aux enjeux de la couverture santé universelle”, annonce l’institution.

 

Un modèle qui s’exporte

 

L’expertise togolaise portée par l’INAM a eu des échos favorables au-delà des frontières nationales. Tour à tour, des pays comme le Cameroun, la Guinée ou le Burkina Faso se sont rapprochés, afin de s’imprégner du modèle et réussir leurs processus respectifs. 

 

Au départ, ouvert seulement aux agents de l’administration publique, l’Inam couvre aujourd’hui plusieurs corps de métier : seniors, volontaires, artisans, journalistes, étudiants, ou encore architectes. Des manœuvres ont par ailleurs été lancées par le secteur privé pour enregistrer ses membres, et près de 2000 personnes sont d’ores et déjà recensées.

 

Dernier fait en date, l’Institut s’est vu confier la gestion de l’assurance maladie universelle (AMU), un projet phare porté par le gouvernement dans le cadre de sa nouvelle feuille de route à l’horizon 2025. 

 

“En dix ans, nous avons pu relever ce pari qui est d’offrir une couverture aux populations, mais de nombreux défis nous attendent, notamment celui de l’extension réussie”, résume Myriam Dossou. 

08 mars 2022

Togo : Pharmacies de garde du 7 au 14 mars 2022


GARDES DES  PHARMACIES À LOMÉ ET DANS SA BANLIEUE

Semaine du 07 au 14 mars 2022


Pharmacie 3è ARRONDISSEMENT

Boulevard du 13 Janvier, près de l’Immeuble FIATA

+22822215227


Pharmacie ABRAHAM

Agoè-Logopé Kossigan

+22822501000


Pharmacie AGOÈ-NYIVÉ 

À côté de l’Eglise Catholique d’Agoè-Nyivé

+22822258338


Pharmacie AMITIE 

72 Av. des Hydrocarbures (SOTED)  

+22822217447 


Pharmacie APOU ANTOINE

Non loin du Lycée Assiyéyé, En face de la station Total Agoè

+22822191215


Pharmacie ARC-EN-CIEL

Agoè-Télessou, à 50m du Carrefour Margot

+22822425000


Pharmacie AVEPOZO

A côté de la place publique d’avepozo

+22822270486


Pharmacie BIEN ÊTRE 

100, bd du HAHO, Hédzranawoé, à côté de la station d'essence TOTAL

+22870542907


Pharmacie BON SECOURS

Rue du Grand Collège du Plateau – Cassablanca

+22822207630


Pharmacie BONTE

Route de SEGBE, Wonyomé Adidogomé en face de la station Sanol

+22822362850


Pharmacie CRISTAL

Boulevard Houphouet Boigny

+22822209091


Pharmacie DE LA CONFIANCE

Face GTA

+22822424381


Pharmacie DE LA PAIX

Résidence du Benin

+22822264091


Pharmacie DE LA VICTOIRE

Avédji Wéssomé, voie douane Adidogomé-carrefour Limousine (Après les rails)

+22822457492


Pharmacie DE L'EDEN

Route d’Aneho, face cité Baguida

+22822275355


Pharmacie DENIS

Agoè Kové Carrefour Kpogli

+22893084640


Pharmacie DES ORCHIDEES

LLEO 2000

+22822513040


Pharmacie ECLAIR

Bè Ahligo, près du Marché

+22822227511


Pharmacie ELEMAWUSSI

Adétikopé, Medina , Nationale N°1, avant PIA (Platforme lndustrielle d’Adétikopé)

+22891663742


Pharmacie ELI-BERACA

Route d’Adidogomé, Immeuble SIKOVIC face bureau de Poste

+22822512282


Pharmacie EL-SALI

Route Lomé-Kpalimé, Aflao Apédokoè

+22893542411


Pharmacie EMMANUEL

Face MIVIP Avenue Duisburg Kodjoviakopé

+22822213098


Pharmacie EXCELLENCE

Agoè Demakpoe Voie CEDEAO

+22822517787


Pharmacie GANFAT

AGOÈ DALIKO près du Carf EDEM( CAMP GP)

+22822550815


Pharmacie GROUPE C

AGBALEPEDOGAN face Clinique la Victoire non loin de 'EPP Groupe C

+22892334976


Pharmacie LA REFERENCE

Route de Kpalimé, Adidogomé Assiyéyé, à côté du bar Madiba

+22822511212


Pharmacie LUMIERE

Agbalepédogan

+22822251526


Pharmacie MAWUNYO

Agoè-Sogbossito, route de Mission TOVÉ en face de la station OANDO

+22822423464


Pharmacie NOTRE DAME DE LA TRINITE

Sise au 20 boulevard de la paix à Super Taco

+22822212780


Pharmacie OCEANE

Rue OCAM

+22822226277


Pharmacie RAOUDHA

Située au 4495 Boulevard Zio Hedzranawoé, derrière TOGO 2000

+22822613939


Pharmacie ROBERTSON

Après la Lagune de Nyékonakpoè (TOGBATO)

+22822222841


Pharmacie SAINT ANTOINE

1048, Avenue de la libération

+22822212964


Pharmacie SANGUERA

Entre EPP et Lycee Sanguera

+22822428080


Pharmacie SANTA MADONNA

Sise à Kégué sur la route du petit contournement à côté de l’église catholique Ste Thèrèse

+22890661066


Pharmacie SARAH

Près du centre de santé d’Adakpamé

+22822270925


Pharmacie SHALOM

Agoè-Cacaveli, non loin de BKS. Sur la route Agoè-Adidogomé

+22822518760


Pharmacie SOLIDARITE

Rue Avédji vakpossito – Près de la Station Total Totsi

+22822503707


Pharmacie VITAS

Située à Agoè Assiyéyé du côté ouest

+22822256343


Pharmacie ZONGO

Sise à Togblekopé carrefour Hermann entre Orabank et la station Sanol Togblekopé

+22870452316


02 mars 2022

Togo : Liste des formations sanitaires privées agréées pour le compte du 1er semestre 2022


Le ministère de la santé a publié la liste officielle des formations sanitaires privées agréées sur le territoire, pour le compte du premier semestre 2022. 

La liste complète 


Ils sont au total 175 établissements (CMS, hôpitaux, cabinets dentaires, centres de réadaptation ou cliniques), répartis dans les différentes régions administratives et sanitaires, soit une quarantaine de plus par rapport au dernier semestre


En rappel, la liste est régulièrement actualisée par les autorités sanitaires, en tenant compte des dates de validité des agréments.

28 février 2022

Le Togo enregistre un cas de virus Lassa, le ministre Mijiyawa appelle à la vigilance

 


Le ministre de la Santé alerte. Prof. Moustafa Mijiyawa dans un communiqué publié dimanche 27 février 2022 annonce qu’un cas de virus Lassa a été détecté dans l’Oti-sud au nord du Togo.

 

Il s’agit d’une femme de 35 ans résidant dans le district de l’Oti-sud et décédée des suites de complications de la maladie.

 

Ainsi face à cette situation, des dispositions suivantes ont été prises par les autorités dont l’intensification des investigations dans la communauté pour la recherche d’éventuels cas ou décès et la recherche de contacts, renforcement de la surveillance épidémiologique et de l’alerte précoce, organisation de la prise en charge d’éventuels cas, sensibilisation de la population sur les mesures préventives et la conduite à tenir devant les signes suspects.

 

Le ministre dans son communiqué invite les populations à une « vigilance accrue et à l’adoption des comportements pour éviter la contamination.

 

Le ministre préconise le lavage régulier des mains à l’eau et au savon, d’éviter tout contact avec le sang, les selles, les urines, la salive, les vomissures et autres liquides biologiques d’une personne suspecte, d’éviter de manipuler en l’absence de toute mesure de protection adaptée, le corps d’une personne suspectée décédée de maladie à virus Lassa,d’éviter de manipuler les rongeurs, conserver les aliments bien couverts à l’abri des rongeurs, bien cuire les aliments avant de les consommer, maintenir propres les alentours et l’intérieur des habitations ».

 

« Devant toute suspicion, informer le personnel du centre de santé le plus proche pour une prise en charge rapide et adéquate. La maladie à virus Lassa peut être guérie si elle est détectée et prise en charge précocement dans un centre de santé », précise le ministre.

 

Il est à préciser que la maladie à virus Lassa est une fièvre virale hémorragique qui peut infecter toute personne. Elle est contagieuse et grave.