Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

Affichage des articles dont le libellé est SOCIETE. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est SOCIETE. Afficher tous les articles

11 juin 2021

Togo-Réajustement des prix des produits pétroliers : le gouvernement donne les raisons

 


Au Togo,  depuis 00 heures jeudi sur toute l’étendue du territoire, les prix des produits pétroliers ont été revus à lahausse dans l’ordre de 20%. Devant la presse ce vendredi 11 juin 2021, trois membres du gouvernement ont apporté des éclaircissements sur les raisons justifiants ce nouveau réajustement.

 

Kodjo Adedze, Ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Affoh Atcha-Dédji, Ministre des Transports Routier, Ferroviaire et Aérien et Akodah Ayewouadan de la communication et des médias étaient face aux médias pour apporter des explications sur la nouvelle révision à la hausse des produits pétroliers à la pompe.

 

Ce réajustement, selon le gouvernement, est lié à l’évolution du cours du baril du pétrole et du dollar. En effet, expliquent les trois (03) ministres, le baril du pétrole est passé de 18 dollars US à  73,03 dollars US au 9 juin 2021, soit une augmentation de 277% . Malgré tout, le gouvernement togolais a continué à soutenir les prix à la pompe, a confié Kodzo, Adedze.

 

Ainsi, dit-il, au 31mai 2021, le soutien massif du gouvernement aux consommateurs s’est évalué à 13 067 989 172 FCFA. Sans cette subvention ont-ils précisé, les prix à appliquer aux produits pétroliers à la pompe au jour d’aujourd’hui seraient : « Super plomb 595 CFA, Pétrole lampant 417 CFA, Gaz oil 568 CFA ».

 

Pour illustrer cette réalité sur le plan sous-régional, les autorités font savoir que tous les pays voisins ont déjà répercuté la hausse.

En comparaison, le Bénin : Super plomb 505 CFA, Pétrole lampant 510 CFA, Gaz oil 520 CFA ; Ghana : Super plomb 595 CFA, Gaz oil 605 / 610 CFA.

 

Somme toute, au jour d’aujourd’hui, les nouveaux prix des produits pétroliers sont au Togo sont : Super sans plomb 505 CFA, Pétrole lampant 400, Gaz oil 520 FCFA, Mélange 2 temps 606 FCFA, Gaz butane 12,5 kg 6500 FCFA, Gaz butane 3 120 FCFA.

 

« Ces prix subventionnés par le gouvernement dégagent un manque à gagner pour l’Etat évalué à plus de 5 380 978 537 FCFA pour la période de janvier à mai 2021», indique les ministres.

 

Le gouvernement réaffirme son engagement à œuvrer pour le bien-être des populations. A cet effet, il rassure que les prix du baril continueront à être surveillés afin d’anticiper au maximum sur les mesures techniques d’ajustement.

10 juin 2021

Togo : Le gouvernement augmente les prix des produits pétroliers

 


Les stations d'essence sont déjà prises d'assaut par les conducteurs de motos et de véhicules. Et pour cause, une hausse des prix des produits pétroliers prend effet à compter de vendredi  juin 2021 au Togo. 

 

Le ministre du commerce de l’industrie et de la consommation locale, son collègue de l’économie et celui en charge de l’énergie et des mines dans une arrêté interministériel portant fixation des prix à la pompe des produits pétroliers informe que les prix des produits pétroliers sont revus à la hausse.

 

Cette décision est intervenue, selon les autorités, suite aux fluctuations des cours mondiaux des produits pétroliers. Et cela sur proposition du comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers.

 

Ainsi le super sans plomb sera vendu à 505 francs. A la pompe, le gaz-oil reviendra dorénavant à 520 francs CFA. Le nouveau prix du mélange 2 temps est de 606 francs CFA

 

Comme toujours, le prix du gaz butane 12,5 kg est à 6.500 francs et 6kg à 3120 francs.

Togo : Intensifier l’accès universel aux services sociaux de base pour réduire les inégalités

 


Pour le chef de l’Etat, l’accès universel aux services sociaux de base est un facteur non négligeable pour la cohésion nationale et le partage de la prospérité.


L'accès aux services sociaux de base réduit les inégalités, les disparités sociales et améliore la qualité de vie des populations, particulièrement celles qui vivent dans les milieux ruraux et périurbains. En matière d’accès à l’eau, Faure Gnassingbé a prévu dans le cadre du projet d’électrification rurale Cizo, la modernisation de 400 adductions en eau potable. 


Des programmes de construction de mini adductions d’eau potable et des programmes d’hydraulique villageoise seront optimisés pour atteindre un taux de desserte moyen d’au moins 70% en milieu urbain ou rural.

09 juin 2021

Togo-Flambée des prix des denrées alimentaires : le gouvernement déploie des équipes de contrôle pour mettre fin à la spéculation


Depuis quelques mois, on observe une flambée des prix des denrées alimentaires sur les marchés au Togo. Fau au grincement de dents de la population, le gouvernement veut mettre fin à la spéculation en cours.

 

En effet, une équipe de la Direction Régionale Maritime du appuyée par le Préfet de l'Avé était aux marchés de Tovégan et Badja mardi 8 juin 2021 en vue de mettre fin à la spéculation des produits de premières nécessités.

« Cette sortie a permis à la délégation de sensibiliser les populations de ces localités sur l’ouverture des réserves du stock de sécurité nationale par le Gouvernement  à travers l'ANSAT afin de couvrir les éventuels besoins des populations et desserrer l’étau spéculatif entretenu par certains commerçants », indique le ministère du commerce.

 

Notons que cette descente dans les marchés se déroulera dans les différentes régions du pays afin de maintenir accessible l'accès aux aliments de base et éviter les prix abusifs.

08 juin 2021

Togo : Il donne 10 millions à un marabout pour le multiplier, mais découvre plutôt un gros python vivant dans une caisse à la place de l’argent


Le nommé Moustafa, 57 ans, de nationalité béninoise, marabout et tradipraticien, s'est fait remettre, par le sieur ABLAM, la somme de dix millions (10 000 000) F CFA pour la multiplier par des procédés mystiques. Après les rituels prévus pour la circonstance, la victime a reçu une caisse avec pour instruction ferme de ne l'ouvrir qu’après trois (03) jours. La promesse qui lui était faite était qu'il y trouverait son argent multiplié.

 

En effet, à l'issue des trois (03) jours, il a ouvert ladite caisse et, en lieu et place de l’argent escompté, il y a plutôt découvert un gros python vivant.  Sur plainte du sieur ABLAM, la Police Nationale a ouvert une enquête pour escroquerie et faux monnayage.

 

Ayant constaté que sa victime avait décelé sa supercherie, le mis en cause a pris la clé des champs et s'est réfugié à Kpalimé où il a été interpellé.

 

Interrogé par la police, il reconnaît avoir effectivement reçu la somme de 10 000 000 F CFA aux fins de multiplication. Il soutient que l'argent s'est transformé en python parce que la victime n'a pas respecté scrupuleusement le rituel qui consistait à fournir une photo de l'un de ses enfants, destiné à mourir à l’issue de la cérémonie.

Au regard de ces faits, bien que le plaignant soit victime d’escroquerie commise par le marabout, il est lui-même présumé coupable de faux monnayage.

 

Le Procureur de la République, saisit, a instruit de déférer le plaignant pour faux monnayage et le marabout, mis en cause, pour escroquerie.

 

La police Nationale saisit cette occasion pour rappeler que l’argent ne se multiplie pas de façon mystique. Tous ceux qui y ont cru et ont remis de l’argent dans cette expectative  ont été escroqués. Restons vigilants pour éviter de tomber dans les filets des escrocs 

Togo- Suspicion de grippe aviaire à Djagblé : les marchés à volailles fermés pour 30 jours...

 

 


Au Togo, un foyer de l’influenza aviaire hautement pathogène (H5N1), communément connue sous le nom grippe aviaire, serait en train d’être détecté dans une ferme avicole à Klémé 1 dans le canton de Djagblé, préfecture de Zio.

 

En effet, suite à un appel des responsables de ladite ferme, une équipe conjointe de la direction de l’élevage, de la direction régionale de la santé Maritime et de la direction préfectorale de ka santé Zio s’est rendue sur le site. Le constat est que sur 1000 poules pondeuses dont dispose la ferme, on a enregistré un taux de mortalité de 50% soit 563 têtes de volailles mortes.

 

Selon un communiqué conjoint des ministres concernés par le sujet, des prélèvements ont été aussitôt effectués et envoyés au laboratoire de référence à Padou en Italie pour analyse.

 

En attendant la confirmation des résultats, il y a de forte suspicion de la présence de la grippe aviaire.

 

Par ailleurs, des mesures conservatoires ont été prises. Il s’agit notamment de :

 

-l’abattage, l’incinération et l’enfouissement des cadavres de volailles ;

 

-la destruction des œufs, de la provende et du matériel d’élevage ;

 

-la mise en quarantaine de l’exploitation avicole incriminée ;

 

-la désinfection des poulaillers et des magasins de stockage ;

 

-l’interdiction de mouvements des volailles, la fermeture des marchés à volailles et des provenderies dans le canton de Djagble pour une durée de 30 jours ;

 

-la prise en charge médicale des personnes cibles ayant eu des contacts avec la ferme avicole.

 

A noter que la grippe aviaire est une  maladie très contagieuse chez les oiseaux et peut être très meurtrière. Pire encore, en cas d’épidémie, beaucoup d’oiseaux en bonne santé risquent d'être abattus pour empêcher la propagation de la maladie.

 

Depuis février 2016, le Togo connait des cas cycliques. Lors du premier cas détecté au Togo, un peu plus de 11 000 volailles ont été perdues et les moyens de subsistance de nombreux éleveurs et vendeurs de volailles ont été compromis.

07 juin 2021

Togo : Collision spectaculaire entre un véhicule et un train à Hahotoé

 


Un accident s’est produit ce lundi matin lundi à Hahotoé (préfecture de Vo). Il s’agit d’une collision spectaculaire entre un véhicule et un train. Plus de peur que de mal.

 

Selon le site Republic of Togo, pour une raison inconnue, un véhicule s’est encastré dans un wagon. D’après les témoins, le conducteur voulait traverser avant l’arrivée d’un train de marchandises. Pas de mort ni de blessé.

 

Le véhicule est en partie endommagé, comme on le voit en image.

 

05 juin 2021

Faure Gnassingbé inaugure le premier data center du Togo

 


Ce vendredi 04 juin 2021, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a inauguré le premier data center du Togo. De niveau Tier III+, l’ouvrage dénommé Lomé Data Centre s'inscrit dans la droite ligne des projets ambitieux contenus dans la vision 2020-2025 du gouvernement.

 

Destiné à faire de notre pays un hub technologique, Lomé Data Centre servira à héberger des données sensibles dans un environnement sécurisé.  Il mettra à disposition des entreprises un espace leur permettant d’entreposer en sécurité leurs serveurs, leurs équipements de réseau et de stockage.

 


Cette infrastructure, de niveau de fiabilité Tier III+, est désormais un centre d’hébergement de données sensibles et de colocation neutre.



04 juin 2021

Togo : Grâce au PEAT 1, l'accès à l’eau potable est nettement amélioré dans les villes d’Atakpamé et Dapaong

 


En 2011, la proportion de la population togolaise n’ayant pas accès à une source d’eau potable était de 56,1%. Diligemment, des programmes ont été conçus pour monter le taux à 65% en 2017. La mise en œuvre du Projet eau et assainissement au Togo (PEAT 1) a contribué à cette avancée dans les villes d’Atakpamé et Dapaong.


Un accès amélioré à l’eau potable

A Atakpamé (région des Plateaux), 1 474 branchements privés ont été effectués pour étendre le réseau à plus de 14 000 habitants. Un nouveau système de pompage a sensiblement amélioré la chaîne de production, desservant les zones de Glélou, Gbatékpé et Tchakpali. Actuellement, une nouvelle station de traitement d’eau est en construction sur un site situé à moins de 10 km de la ville. A Dapaong (chef-lieu de la région des Savanes), des travaux sont en cours pour le renforcement de la digue du barrage de Dalwak. L’ensemble du système électronique vieillissant de la station de traitement d’eau a été changé et plus de 1 100 branchements à l’eau potable à des coûts réduits ont été réalisés.

Covid-19 : Grâce au leadership de Faure Gnassingbé, les Togolais restent économiquement viables

 


Les Togolais économiquement viables en dépit de la crise sanitaire. Il ne pouvait pas en être autrement puisque d’influentes mesures sociales et économiques sont mises en œuvre depuis l’apparition de la crise conviée par la maladie à coronavirus. Toute analyse faite aujourd’hui, plus de 12 mois après la reconduction de Faure Gnassingbé au sommet de l’Etat, on peut affirmer que les citoyens ont mis la bonne personne à la bonne place. L’année 2020, quoiqu’altérée par les retombées de la crise sanitaire, a servi d’occasion pour les pouvoirs publics qui ont déroulé leur leadership seyant, décuplé les initiatives d’appuis socioéconomiques indiqués, tiré les habitants vers le haut et sauvé la nation du pire.

Depuis le 06 mars 2020, date d’apparition du premier cas de covid-19 jusqu’au 15 décembre 2020 au Togo, les dépenses faites dans la lutte contre le coronavirus étaient calculées à 107,5 milliards de francs CFA. Dans cette somme, plus de 52 milliards ont été dépensés pour la relance économique.

 

Des efforts économiques salvateurs

Faure Gnassingbé est perpétuellement au front de la lutte, tentant par tous les moyens de préserver la stabilité du pays. Novissi, la politique d’allègement des charges fiscales, les reports des échéances de crédits font partie des dispositions particulières prises pour éteindre les impacts socioéconomiques dévastateurs pour les citoyens. Grâce à Novissi, plus de 580 000 Togolais (376 108 femmes et 205 022 hommes) ont bénéficié de 11,6 milliards de francs CFA. Cette aide a permis aux personnes et familles vulnérables de résister économiquement à la crise.

Dernièrement, le gouvernement et GiveDirectly ont mis en place un nouveau programme d'assistance monétaire pour soutenir 57 000 personnes vulnérables, réparties dans 100 cantons les plus démunis du pays. Bien avant cela, un fonds de relance en faveur des TPME a été mis en place en août 2020 avec des crédits allant à 10 millions, pour un taux bonifié de 5%. Depuis le 1er avril 2020, le montant des échéances de crédits reportées pour aider les entrepreneurs est de 18 milliards de francs CFA.

03 juin 2021

Le ministère des armées lance deux nouveaux concours de recrutement

 


Le ministère en charge des armées vient de lancer deux nouveaux concours de recrutement, dans le cadre du renforcement des effectifs de la Grande Muette.

 

Les concours concernent respectivement le recrutement du personnel navigant et non-navigant pour le compte de l’armée de l’air d’une part, et celui des enfants de troupe de sexe masculin pour les classes de 6ème et 2nde (A, CD, F2, F3) au profit du Collège Militaire Eyadema (CME), de l’autre.

 

La phase de présélection du personnel navigant et non-navigant, prévue pour se tenir du 07 au 12 juin à Lomé et du 14 au 19 juin à Kara, consistera en des tests psychotechniques, pour les candidats qui seront retenus. Quant à l'examen d'entrée au CME, il se tiendra le 04 août, dans les secteurs militaires (Lomé, Témédja, Sokodé, Kara, Dapaong) et au Groupement de Gendarmerie de Tsévié.

 

Les dossiers, dont la composition ainsi que d’autres informations complémentaires peuvent être consultés sur le site du ministère des armées et dans le Quotidien National, sont recevables jusqu’au 24 Juillet prochain.

Togo : Deux réseaux de voleurs de marchandises sur les camions en transit dans les mailles de la police

 


La police nationale poursuit la traque des criminels. Cette fois, c’est au tour de cinq individus appartenant à deux réseaux distincts de voleurs de se retrouver dans les mailles de la police.

 

En effet, indique la police, les nommés Kokou, Koami, Kékéli, Kossi et Pierre ont été interpellés le 26 mai 2021, sur information, grâce à une action conjointe de la Brigade de Recherches et d’Investigations (BRI) et de la Brigade Anti Criminalité (BAC).  Ces deux unités enquêtaient depuis une longue période déjà sur ces individus soupçonnés de consommer de la drogue et de se livrer à des vols.

 

Les inculpés appartiennent à deux groupes, l’un opérant entre le poste de péage de Davié et le poste de contrôle de la douane de Davié, et l’autre menant ses basses besognes entre la sortie nord de la ville de Tsévié et le village de Lilikopé. Leur spécialité est le vol de marchandises diverses sur les camions en transit du port autonome de Lomé vers l’intérieur du pays ou les pays de l’hinterland.  

 


Pour parvenir à leurs fins, ces individus s’organisent méticuleusement : de nuit, un binôme sur une moto cible un camion qu’il suit. Le passager réussit à s’accrocher au camion, grimpe et déchire la bâche et fait tomber les marchandises le long de la voie. Le second progresse derrière et dissimule le butin. Dès que le premier réussit à descendre du camion, ils contactent un autre membre du réseau qui ramasse la marchandise qu’ils livrent à des receleurs.

 

Une perquisition aux domiciles de ces présumés voleurs a permis de retrouver divers objets comme 04 motos, 01 vélo, des feuilles de tôles, des sacs d’engrais, des appareils électroniques, des tissus neufs, des valises contenant des vêtements, des sacs de riz, des glacières, des pièces de motos, des carreaux de construction…etc.

 

La Police nationale appelle les transporteurs à la vigilance et remercie la population pour sa participation à la coproduction de la sécurité. Elle demande aux revendeurs de s’assurer de la provenance légale des marchandises avant de les acheter, de sorte à ne pas alimenter les réseaux de voleurs et de receleurs et, de ce fait, s’exposer à la rigueur de la loi.

02 juin 2021

Togo : Découverte d’un enfant de 3 mois, abandonné par sa mère dans une brousse à Tsikplonoucondji

 


Une vidéo postée sur les réseaux sociaux a permis de sauver un bébé encore en vie, abandonné par sa mère qui n’en voulait probablement plus.

 

Il s’agit d’une fillette de 3 mois découverte mardi dans une brousse derrière les grands magasins construits à Tsikplonoucondji, une localité située à l’entrée d’Adéticopé.

 

Selon le site Global Actu, qui a contacté la Brigade de recherches d’Adéticopé,  c’est un garçon à la recherche de mangues qui a entendu les cris de l’enfant.

« Il a poussé la curiosité et a vu l’enfant couché dans l’herbe. N’ayant pas vu de femme à côté de l’enfant, il a dû courir pour avertir les forces de l’ordre affectées aux mesures contre la Covid-19, basées à Tsikplonoucondji. Elles se sont dépêchées pour aller sur les lieux. Ce sont eux qui nous ont contactés hier », a confié le major Attitso, CB Adéticopé à nos confrères.

 

Et il précise « On s’est déplacé pour aller sur les lieux. C’est une fille de 3 mois abandonnée dans une couche d’herbe non loin des rails, précisément derrière les grands magasins construits à Tsikplonoucondji. La maman a pris soin d’étaler son pagne et l’a couchée »,

 

Selon les dernières informations recueillies par Global Actu, l’enfant va bien. Ce mercredi, les affaires sociales contactées par la gendarmerie, l’ont amenée au Centre médico-social (CMS) d’Adéticopé pour l’examiner. Après examen, elle a été confiée à un centre qui se trouve à Gbossimé.

01 juin 2021

Togo : Une dame meurt dans un accident de circulation à Adidogomé

 


Les cas d’accident de circulation sont devenus légion ces derniers temps au Togo. Dans la semaine, plusieurs ont été signalés à Lomé avec à la clé, perte en vie humaine par ici, des blessés et dégâts matériels par là. Pas plus que ce lundi soir, une femme a encore succombé à ses blessures à Adidogomé IPG.

 

Le drame est survenu ce lundi soir vers 19 heures au carrefour IPG. Selon le site Nouvelledafrique.com, une dame, renversée par un motocycliste, rend l’âme sur place après qu’une autre moto ait roulé sur elle dans sa chute.

Quant au motocycliste, il est gravement blessé, fracture au bras et ses dents brisées.

 

L’accident a un peu bouleversé la circulation jusqu’à un moment où les forces de l’ordre ont puis maîtrisé la situation.

 

Selon les vendeurs qui sont sur les lieux, rapporte le site, le carrefour devient un lieu où les accidents sont fréquents ces derniers temps. Vivement que les autorités surtout le Maire de la commune Golf 7 trouvent une solution à ce carrefour.

30 mai 2021

Fête des mères : Faure Gnassingbé rend hommage aux "éducatrices et contributrices infatigables au développement du Togo"

 


Les femmes sont à l’honneur ce dimanche 30 mai 2021 à la faveur de la fête des mères au Togo et dans le monde. A l’occasion, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a eu une pensée particulière pour ces infatigables bâtisseuses togolaises.

 

« En ce jour spécial, je voudrais rendre un hommage appuyé à toutes nos concitoyennes, mères, éducatrices, contributrices infatigables au développement de notre pays. La nation vous est reconnaissante pour vos sacrifices consentis au quotidien, pour l’épanouissement et l’éducation des et filles et fils de la mère patrie », a tweeté Faure Gnassingbé.

29 mai 2021

Togo : Grave accident de circulation, fatale à une balayeuse de rue à GTA

 


C'est une situation très souvent redoutée. Malheureusement elle a fini par se produire. Ce samedi 29 mai 2021, une balayeuse de rue a perdu la vie à GTA, tuée par un conducteur de véhicule de marque Toyota.

 

C’était l’émoi tout au long de cette journée à Agbalépédogan.  Une femme qui balayait la rue à GTA, Lomé, est décédée dans un accident de circulation. Elle a rendu l’âme sur le coup après avoir été violemment heurtée par un véhicule. Selon les témoignages recueillis par nos confrères du site Interfax Press, les freins de l’engin à bord duquel se trouvait un homme et autre passager, aurait visiblement lâché. Du coup, le conducteur aurait perdu le contrôle.

 

C’est donc dans sa course folle que la victime a été emportée. Outre la perte en vie humaine, les témoins indique qu’une autre femme,  grièvement blessée, a été conduit à l’hôpital par les forces de l’ordre qui étaient sur le lieu.


Ce drame doit interpeler les autorités sur les conditions de travail des femmes et hommes sur nos routes. Les heures doivent être revues si possibles, ou simplement, remplacer ces travailleurs par des engins appropriés.

26 mai 2021

Togo : 1ère édition des journées portes ouvertes de la météo du 27 au 29 mai prochain

 


L’évènement est premier du genre au Togo, « les journées portes ouvertes de la métrologie ». Il a lieu du 27 au 29 mai 2021 à        Lomé.

 

Chaque jour, nos activités et autres sont conditionnées par le temps qu’il fait. Et ça, c’est grâce au travail quotidien du service de la météorologie nationale togolaise. Quoi de plus intéressant donc d’ouvrir ses portes au public.

 

Les 27, 28 et 29 mai, ont lieu la première édition des journées portes ouvertes de la météo, sous le haut patronage de ministre des transports routiers, aériens et ferroviaires Affo Atcha-Dédji, autour du thème « La météorologie au service du développement durable ».

23 mai 2021

Togo- EJV : Grâce au coaching de l'ANADEB, HOUDESSEME Adzo a triplé sa production d'huile de palme


HOUDESSIME Adzo, la trentaine, est dans la production artisanale d'huile de palme. Demeurante à Dzogbekope dans la commune Zio 4, elle est bénéficiaire du projet d'opportunité d'Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV). À la suite des renforcements de capacités qu'elle a  av reçu avec  l'Agence nationale d'appui  au  développement à la base (ANADEB), elle  est plus que jamais déterminée et rassurée, à faire de cette activité la principale source de ses revenus. 


Effectivement, HOUDESSIME Adzo a démarré son activité génératrice de revenus (AGR) en février 2021 avec de nouveaux équipements acquis avec les fonds qui lui sont alloués,  d'une part lors des  Travaux à haute intensité de main d'oeuvre (THIMO) prescrits par le projet, et d'autre part,  de la subvention accordée aux bénéficiaires du projet ayant achevé avec succès leur mission.


La jeune dame Adzo ne manque pas de mots pour partager les atouts que lui a procuré le projet EJV. 


Elle confie : «Au cours des formations avec l'Anadeb, j'ai pu faire une analyse de mes Forces et de mes Faiblesses. De même, j'ai pu identifier les Opportunités disponibles et les Menaces  envisageables dans mon environnement. J'ai des contacts des grands producteurs de palmiers, et  je connais mes clients, j'ai leurs contacts avant même la production.  Je connais d'ailleurs mes concurrents en terme de faiblesses.     

<<Ma production a triplé et je distribue de l'huile de palme dans les marchés de Gapé-Centre et d'Agbelouvé>>.


Aujourd'hui,  Adzo a un compte épargne logé à la FUCEC, créé par l'ANADEB . Son niveau scolaire, de CM2 n'est pas un handicape pour elle. Et pour preuve,   Adzo tient une comptabilité simplifiée. Avec l'appui du coach déployé par l'Anadeb, elle enregistre les entrées et les sorties de stock tout en tenant un compte de résultat conformément à son Plan d'affaire.


<<Je vends également les noix de palme et les tourtereaux obtenus à l'issue de la production>>,  a-t-elle précisé.


Notons que les habitants de Dzogbekope et de ses environs sont très amateurs d'huile de palme. Sa production est assurée principalement par les femmes grâce à l'abondante production des palmeraies qui sont disponibles dans les villages.


L'appui aux Activités génératrices de revenus, composante 2 du projet EJV, vise à soutenir le démarrage ou l'extension des activités génératrices de revenus des bénéficiaires qui ont achevé avec succès le volontariat communautaire.


Le Projet EJV initié par le Gouvernement et piloté par l'Agence nationale d'appui au développement à la base (Anadeb) est financé par la Banque mondiale. Il  vise à fournir des opportunités de génération de revenus aux jeunes pauvres et vulnérables ciblés dans 150 Cantons du Togo.

22 mai 2021

Togo : Grave accident de circulation à Amouzoukopé, plusieurs victimes annoncées

 


Un grave accident de circulation s’est produit ce samedi 22 mai 2021 vers 10 heures à Amouzoukopé sur la route de Kpalimé. Les images qui circulent sur les réseaux sociaux et les informations recoupées ça là  montrent l’ampleur de l’incident.

 

Le bilan de ce grave accident est très catastrophique. Des sources approchées par le site Interfaxpress indique que l’accident est causé par un violent choc entre un taxi qui allait à Kpalimé avec à son bord 6 passagers, et un titan qui venait de Lomé. Malheureusement, les occupant du taxi ont tus péri le champ.

 

Les sources citées par le site pointeraient du doigt l’excès de vitesse. Le  conducteur de taxi qui roulait à vive allure semble-t-il. Il voulait feinter pendant que le conducteur de titan qui doublait un autre engin. Dans ce méli mélo, les deux véhicules se sont rentrés en collision.

Les forces de l’ordre se sont dépêchées sur le lieu pour faire le constat. Le CB de la localité s’est déplacé également pour constater les faits.

 

Par ailleurs, notre source souligne que le titan a broyé certaines personnes parmi 6 qui étaient à bord du taxi. Les riverains de la localité se sont déplacés pour venir aider les forces de l’ordre à évacuer les victimes.

 

Pour l’instant, l’on ignore combien de personnes étaient dans le titan.

Togo : Les professionnels des médias à l’école de la cour des comptes

 


Cette semaine, la Cour des comptes du Togo a ouvert une série de sessions de sensibilisation et d’information à l’endroit des professionnels des médias publics et privés, et des associations de presse. Objectif, outiller davantage le  4ème pouvoir sur les rôles et le fonctionnement de la juridiction.

 

Au total, 170 hommes et femmes seront formés à Lomé, Tsévié et Kara, sur les référentiels d’un traitement professionnel et objectif des informations liées à la Cour.

 

Pour Tchakei Essowavana président de la 3e chambre de la cour des comptes, la rencontre est d’autant plus importante qu’elle se tient à un moment où la cour des comptes du Togo est entrain de renforcer ses mécanismes de gestion stratégique pour faire des meilleurs contrôles des finances publiques.

 

« La cour des comptes du Togo est l’institution supérieure de contrôle des finances publiques. Cette qualité l’oblige à exercer ses missions de contrôle à la fois sous la contrainte des lois et règlements mais aussi selon les normes internationales s’appliquant à ce type d’institutions dans le monde », a-t-il déclaré.

 

Opérationnelle depuis 2009, cette juridiction composée de trois chambres a pour missions principales le jugement des comptes des comptables publics, la vérification des comptes et de la gestion des établissements et entreprises publics. Elle assiste par ailleurs le parlement et le gouvernement dans le contrôle de l’exécution des lois de finances.

 

Une vaste réforme est bientôt attendue en son sein, sous l’impulsion du Gouvernement.