Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

Affichage des articles dont le libellé est SOCIETE. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est SOCIETE. Afficher tous les articles

17 juillet 2022

Togo : L'Assemblée nationale apporte son soutien au gouvernement dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent


L'Assemblée nationale togolaise réagit  à la suite des dernières attaques terroristes survenues dans la préfecture de Kpendjal.


L'institution exprime ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.


"La Représentation nationale reste déterminée à soutenir les actions du Gouvernement dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent", a tweeté l'Assemblée nationale.

16 juillet 2022

Togo - Nouvelle attaque terroriste à Kpendjal : Les précisions des forces armées togolaises, le gouvernement annonce de nouvelles mesures


Cette semaine, précisément dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 juillet 2022, le nord du Togo a subi de multiples attaques terroristes coordonnées à Kpendjal, soldées par un lourd bilan en terme de pertes en vies humaines. Sans attendre, le chef de l'Etat s'est rendu sur les lieux. Au lendemain de cette agression,  les Forces armée togolaises donnent des précisions. Dans la foulée, le gouvernement condamne cet acte macabre et se dit déterminé à combattre le fléau. L'exécutif annonce aussi que de nouvelles mesures seront prises pour renforces la sécurité des paisibles populations.


« Dans le cadre de l’état d’urgence sécuritaire en vigueur dans la région des savanes, de nouvelles mesures seront prises pour renforcer la sécurité des personnes et des biens. Enfin, le gouvernement encourage la population à «rester mobilisée et à maintenir la vigilance accrue», indique le communiqué du gouvernement dont copie est parvenue  à la rédaction de Radio Oreole.


COMMUNIQUE DES FORCES ARMEES TOGOLAISES

Dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 juillet 2022, des individus armés non identifiés ont mené des attaques coordonnées et complexes dans plusieurs villages situés dans les préfectures de Kpendjal et Kpendjal-Ouest dans la Région des Savanes.

Dès l’alerte donnée, un détachement des Forces Armées Togolaises a rapidement convergé vers les lieux de l’attaque ; ce qui a permis de stopper la folie meurtrière de ces individus et de limiter les pertes en vies humaines et en dégâts matériels.


Malheureusement, cette attaque a fait plusieurs morts et quelques blessés qui ont été, très rapidement, pris en charge par les premiers éléments du détachement des Forces Armées Togolaises arrivés sur les lieux. Ces blessés ont été transférés vers les structures hospitalières spécialisées pour des soins appropriés.

Les Forces Armées Togolaises, dans ces circonstances de deuil et d’intenses émotions, présentent leurs sincères condoléances aux familles éplorées et souhaitent un prompt rétablissement aux blessés.

Au regard de la recrudescence de ces actes ignobles contre l’intégrité territoriale et la quiétude de nos vaillantes populations, les Forces Armées Togolaises invitent l’ensemble des Togolais en général et les vaillantes populations de la région des Savanes en particulier, à ne pas céder à la panique.

Les Forces Armées Togolaises réitèrent leur détermination à poursuivre la mission de défense de l’intégrité territoriale et de protection des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire national.

Fait à Lomé, le 16 Juillet 2022

15 juillet 2022

Togo - Nouvelle attaque terroriste dans les Savanes : Faure Gnassingbé s'est rendu sur les lieux


Le président togolais Faure Gnassingbé s’est dépêché dans la Région des Savanes quelques instants après la nouvelle attaque terroriste qui a fait plusieurs morts dans deux localités dans la préfecture de Kpendjal.


"Des familles togolaises ont perdu des enfants et des parents dans les tragiques événements survenus ces derniers jours au nord du Togo, précisément le Tône et le Kpendjal. Sur les lieux de ces drames, où je me suis rendu aujourd’hui, et auprès des communautés et famille que j’ai rencontrées, je me suis incliné en hommage aux victimes. J’ai tenu à exprimer mes condoléances aux familles éplorées, ainsi que la solidarité de toute la nation aux populations touchées.J’ai formé des vœux de prompt rétablissement à l’endroit de tous les blessés", a fait savoir Faure Gnassingbé sur tweeter.

Et d'ajouter "En ces moments d’affliction, je réaffirme ma détermination à lutter contre le terrorisme, afin de protéger nos populations et garantir la paix et la quiétude sur toute l’étendue du territoire".

Togo : Plusieurs morts dans une nouvelle attaque terroriste à Kpendjal


Les terroristes ont encore frappé au Togo. Dans la nuit de jeudi à vendredi, ils ont mené une nouvelle attaque ciblée dans deux localités dans la préfecture de Kpendjal. On déplore actuellement au moins 20 morts, selon les premières informations.


Les attaques ont été enregistrées à Blamonga dans le canton de Koundjoaré et à Kpemboli dans le canton de Pogno.


D’autres informations précisent que les victimes sont essentiellement un chef de village et ses collaborateurs qui auraient été froidement tués. Egorgés et éventrés selon les autorités.


« Nous avons été violemment attaqués dans la nuit d’hier à aujourd’hui », a confirmé le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Akodah Ayewouadan, répondant aux questions d’un journaliste sur la radio togolaise Kanal FM. « Notre pays a encore fait l’objet de multiples incursions dans le grand nord. Il y a d’abord eu une riposte des forces de défense et de sécurité. Un ratissage est actuellement en cours et [on craint] qu’il y ait des victimes », a-t-il ajouté, sans préciser exactement où cette attaque a été perpétrée. Il a cependant affirmé qu’elle n’avait pas visé « une position » de la police ou de l’armée.


Ce triste évènement se produit au lendemain d’une sortie médiatique des Forces armées togolaises (FAT) reconnaissant que l’explosion de Natigou ayant fait 7 morts, tous des enfants, est due à une erreur de ciblage et non un acte terroriste.


Depuis la mi-juin, la région des Savanes est en « état d'urgence sécuritaire ». Une première attaque meurtrière a eu lieu dans la région en mai. Revendiquée par le Gnim, elle avait coûté la vie à huit soldats togolais. Auparavant, une première attaque avait été repoussée en novembre 2021.

14 juillet 2022

7 enfants tués dans une explosion au nord du Togo : l'armée reconnait être l'auteure du drame et exprime ses regrets

Image d'archive


Dans la nuit du samedi 09 au dimanche 10 juillet, une explosion est survenue dans le village de Margba (Préfecture de Tône, Région des Savanes. Comme promis, l'armée togolaise a diligenté une enquête. Les résultats font états d'une attaque malencontreuse de ses forces, prenant pour cible un un groupe de personnes qu'elles  ont confondu à une colonne de djihadistes. Dans un communiqué publié ce jeudi soir, les FAT reconnait leur responsabilité et font leur propre mea-culpa.


En effet les FAT viennent de publier les conclusions de l’enquête ouverte suite à une explosion qui a fait plusieurs victimes dans le village de Margba, dans la préfecture de Tône, dans la nuit du 09 au 10 juillet derniers.


" Ce drame de Margba est survenu sur de renseignements concordants faisant état de menaces d’infiltrations de bandes armées désireuses de mener des attaques terroristes contre des localités dans la zone du nord de Dapaong", lit-on.


Et d'ajouter : "Face à l’imminence du danger, et déterminé à parer à toute action pouvant mettre en péril les populations, le commandement de l’opération Koundjoaré a renforcé les contrôles terrestres et aériens de la zone indiquée", stipule la note de l'armée, avant de préciser expressément :  "C’est au cours de ces opérations qu’un aéronef en patrouille nocturne a pris malencontreusement pour cible un groupe de personnes qu’il a confondu à une colonne de djihadistes en mouvement ", relève l’enquête.


Les FAT expriment leur regret face à ce drame, et  » renouvellent leurs sincères condoléances aux familles éplorées en souhaitant une fois encore, prompt rétablissement aux blessés.


Les FAT font le serment de prendre toutes les dispositions nécessaires qu’appelle ce douloureux événement, et de mettre tout en œuvre pour prévenir la survenance de ce genre de drame à l’avenir.


« Les FAT réitèrent leur détermination à servir et à protéger les populations et le territoire togolais », a écrit le Général de brigade, Dadja Maganawe, chef d’État-major des FAT.


La publication de ces résultats viennent ainsi lever le doute qui planait sur le trame, car certaines informations faisaient état de la responsabilités des FAT quelques temps après l'incident.



Togo - Région Centrale : La Douane saisit des cargaisons illégales de gari et tapioca à destination d'un autre pays


Au Togo, les autorités poursuivent leur lutte contre la vie chère et la spéculation. Un chargement illégal de 251 sacs de 100 Kg de gari et de tapioca a été saisi par la douane au cours d’un contrôle de routine des Agents de douane dans la région centrale.  Les contrevenants ont été présentés à la presse le mardi 12 juillet dernier.


D'après les informations rapportés par ATOP, l’opération a eu lieu dans nuit du 7 juillet 2022. Il s’agit, en effet, d’un contrôle physique des marchandises sur deux camions. Résultat, les deux véhicules transportent des produits vivriers à destination d’un pays de la sous-région. 


« Après contrôle, ces camions transportaient des produits vivriers, notamment 251 sacs de gari et de topiaca de 100 Kg vers un pays tiers alors que les propriétaires ne disposent ni de papiers référant pour pouvoir faire cette opération ni d’autorisation du ministère en charge de la Consommation locale », a laissé entendre le Lt-Col de douane, Fioklou-Toulan Erick, responsable régional de la douane du Centre.


A noter que cette opération a eu lieu en application de l’arrêté ministériel du 16 mai fixant les conditions d’exportation des produits de grande consommation.


C’est une infraction commise, selon la Douane qui informe que la cargaison sera confiée au ministère en charge du commerce pour la suite de la procédure.

L’armée togolaise se dote des drones d’attaque turcs TB2


L’armée togolaise a fait l’acquisition de drones d’attaque turcs TB2, a indiqué le journal Africa Intelligence. Mais aucune confirmation officielle concernant cette information. 


Le Bayraktar TB2 est un drone de combat d'altitude de croisière moyenne et de longue autonomie, développé à partir du Bayraktar TB1 par la société turque Baykar.

Cet achat, s'il est acté, intervient dans un contexte de menace terroriste auquel fait face le Togo en particulier, la sous-région en général.


Ces arsenaux permettront de surveiller les mouvements djihadistes qui sèment la terreur depuis quelques mois dans le Nord du pays.

Togo : Des projets au nord pour lutter contre le terrorisme


Le nord du Togo est bouleversé depuis un moment par des attaques terroristes. Pour éviter que cette barbarie ne trouve terreau fertile chez les populations, le gouvernement mène des actions pour lutter contre la pauvreté en couvrant le nord de plusieurs projets.


Des actions sont réalisées ou sont en cours de réalisation dans le cadre d’autres projets. Dans la région de la Kara et des Savanes, 305 localités sont en cours d’électrification grâce au fonds Tinga.


L’opération va permettre à 33 000 ménages d’avoir accès à l’électricité.

En termes d’entretien routier, 02 tronçons sont en cours de réalisation sur la route nationale 17, entre Katchamba et Sadori, pour une valeur d’environ 25 milliards de francs CFA. Les travaux de réhabilitation de la route Sarakawa-Kantè (longue de 65 km) avancent également.

Pour une meilleure prise en charge des populations dans les centres de santé et en vue de favoriser leur rapprochement de ceux-ci, plusieurs travaux d’infrastructures sanitaires sont en train d’être dirigés au nord. D’un côté, un Centre des maladies infectieuses (CMI) est en cours de construction, et de l’autre, un Centre de spécialités médicales (CSM).

13 juillet 2022

Johannesburg : Robert Dussey a échangé avec la Diaspora togolaise d’ Afrique du Sud


Le chef de la diplomatie Robert Dussey séjourne à Johannesburg. Il a échangé ce mercredi 13 juillet 2023 avec la Diaspora  togolaise d’ Afrique du Sud sur plusieurs sujets.


Cette raconter a été marquée par un moment de prières pour le Togo et des discussions fructueuses avec la communauté togolaise d’ Afrique du Sud sur les priorités du gouvernement, entre autre le Guichet Diaspora, l'intégration régionale, l'adhésion du Togo au Commonwealth...


"Chers compatriotes, Vous êtes une fierté pour le Togo. Le gouvernement est à votre service", a tweeté le ministre des affaires étrangères.

11 juillet 2022

7 morts dans une explosion au nord du Togo : l'Etat-major général des FAT confirme l'incident et annonce l'ouverture d'une enquête


Dans la nuit du samedi 09 au dimanche 10 juillet, une explosion est survenue dans le village de Margba (Préfecture de Tône, Région des Savanes). L’incident, relayé par des des médias locaux, a été confirmé par l’état-major des Forces armées quelques heures plus tard. Bilan officiel sept personnes tuées et deux blessés. 


Dans un communiqué publié quelques heures après,  le chef d’état-major des FAT, le Général Dadja Maganawé a indiqué qu'un détachement de l’Opération Koundjoare opérant dans la région a été dépêché sur place pour porter assistance, et une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances de l’explosion et les auteurs. 


En effet, des enfants à vélo revenaient d’un bal tard dans la nuit quand ils ont trouvé la mort des suites d'explosions.


Le patron des FAT  a présenté ses condoléances aux familles éplorées. Le haut gradé a en outre invité la population à “éviter les déplacements nocturnes non-essentiels, dans le respect scrupuleux dl’état d’urgence sécuritaire en vigueur dans la Région”.


Il faut noter que plusieurs versions circulent sur les causes de l'incident. Certaines parlent d'explosion d’une mine anti personnelle artisanale, d'autres évoquent des tirs venant d'engins volants (drones).

10 juillet 2022

Togo: 7 enfants tués dans l’explosion dans le Nord


Au Togo, une explosion d’une mine artisanale a fait 7 morts, des enfants âgés de 10 à 15 ans, à Nation dans la région des Savanes, dans le nord du pays, à la frontière du Bénin et du Burkina Faso, pas loin du parc de Pendjari et de la réserve de Pama, dans la nuit de samedi à ce dimanche 10 juillet, indiquent plusieurs sources.


Il était 23 heures, les enfants ont trouvé la mort dans une explosion dans le canton situé à vingtaine de kilomètres au nord-est de Dapaong, indique Radio Télévision Motaog basée dans le nord.


D'autre informations indiquent les enfants, à vélo, revenaient d’un bal tard dans la nuit quand ils ont trouvé la mort.


Une confusion règne encore autour de la mort de ces enfants. Plusieurs témoins de la localité attestent avoir entendu deux explosions dans la nuit, ce qui pourrait s'apparenter à des mines antipersonnel. Quand ils se sont rendus sur les lieux, des corps d’enfants difficilement reconnaissables gisaient au sol.

D'autres affirment que les enfants ont été touchés par des tirs venant d'engins volants.


L’un des parents des victimes sous le choc décrit une scène effroyable.


“Nous avons été réveillé par une forte explosion dans la nuit tardive , on n’avait jamais entendu ce genre de détonation ,la peur au ventre lorsqu’on s’est dirigé vers les lieux nous avons vu les corps de nos enfants par terre, c’est difficile de les identifier immédiatement…Nous avons fait appel au secours à Dapaong, c’est ambulance qui est venue chercher sept corps et deux blessés tôt ce matin…J’ai mes enfants parmi eux…”, rapporte Radio Télévision Motaog.


Explosion d’engin improvisé ou tir à partir de drone, impossible pour le moment de savoir ce qui s'est réellement passé cette nuit. La zone est toujours quadrillée par les forces de défense et de sécurité.


Le drame  n'a pas été confirmé de source officielle. Cette région du nord est très sensible avec la présence de groupes jihadistes très mobiles de l’autre côté de la frontière au Burkina Faso. 


Une des attaques contre le Togo avait fait plusieurs morts et plusieurs dans le rang des militaires.

09 juillet 2022

Togo- Tabaski : les vœux de Faure Gnassingbé


Dans plusieurs pays de monde, ce samedi 9 juillet 2022 est le jours de la Tabaski (EidAl Adha) pour les communautés musulmanes. La fête est célébrée au Togo aussi. Occasion pour le président de la République Faure Gnassingbé de s'adresser à ses compatriotes et de formuler des vœux.


"J’adresse mes vœux aux musulmans du Togo et à ceux du monde entier, à l’occasion de la fête de Tabaski. Puisse cette célébration contribuer à renforcer notre commune aspiration au vivre ensemble. Bonne fête de Tabaski", a tweeté me chef de l'Etat tôt ce matin.

08 juillet 2022

Togo : 2 morts et des blessés graves dans un accident à Napiebougou (Dapaong)


Alors que les togolais ont encore en mémoire, le drame survenu le 28 juin 2022 qui a occasionné la mort de 13 commerçantes, un autre accident mortel  a été signalé ce jeudi 7 juillet en début de soirée.


La source renseigne que l'accident s'est produite sur la nationale N°1 (à Napiebougou à la base D’EBOMAF)  dans la région des Savanes, suite à l’éclatement d’un pneu du véhicule 4×4 de l’INSEED en provenance de Dapaong. L'engin a fait plusieurs tonneaux avant de finir sa course folle dans un champs, percutant et arrachant plusieurs eucalyptus.(voir photo).


Bilan, on déplore deux décès (femmes) et 3 blessés graves. Ce nouveau drame survient trois jours après la collusion entre deux titans à Napiebougou faisant un mort, a précisé Radio Télévision Motaog.

07 juillet 2022

Un nouveau code des marchés publics au Togo


Le gouvernement togolais a examiné et adopté mercredi en conseil des ministres le projet de décret portant nouveau code des marchés publics
.


Ce texte fixe et précise les règles qui régissent la préparation, la passation, le contrôle, l’exécution et la régulation des marchés publics conclus par les autorités contractantes pour répondre à leurs besoins en matière de réalisation de travaux, d’acquisition de fournitures ou de prestation de services.


Son adoption, selon le gouvernement, permettra une meilleure gestion des acquisitions, une célérité des procédures, un renforcement du climat des affaires, une professionnalisation des acteurs et une amélioration de la consommation des crédits budgétaires.


Pour rappel, les marchés publics au Togo sont jusqu'à ce jour régis par la Loi n° 2009-013 du 30 juin 2009 relative aux marchés publics et délégations de service public, et le Décret 2009-277 du 11 novembre 2009 portant Code des marchés publics et des délégations de service public.

05 juillet 2022

Togo : 10 millions FCFA d'indemnités pour les familles et ayants-droits des soldats décédés en opérations intérieures


Au Togo, désormais, les familles et ayants-droits des militaires et autres personnels des forces de défense et de sécurité décédés en opérations intérieures, bénéficieront d’une indemnité forfaitaire de 10 millions FCFA. La décision a été actée il y a quelques semaines par le gouvernement via un arrêté interministériel signé par les ministres des armées, de la sécurité et de l’économie. 


La répartition de l’indemnité entre les différents ayants-droits s’effectuera, conformément aux lois nationales en vigueur en matière de succession. Quant aux dépenses liées à cette indemnité, elles sont imputables au budget de l’Etat. 


Les premières familles qui bénéficieront de cette indemnisation sont celles des 8 soldats togolais tués le 11 mai dernier à Kpékpakandi lors de l’attaque du poste de contrôle avancé de l’opération Koundouare par des terroristes. 13 autres soldats togolais avaient été blessés dans la même attaque. 

Togo : plus de 50 tonnes de drogues incinérées

Archives

Le ministère de la sécurité et de la protection civile a procédé il y a quelques jours à la destruction et l’incinération de plus de 50 000 kg de drogues et de produits illicites saisis. L’opération, à laquelle s’est joint le ministère de la justice ainsi que d’autres entités spécialisées, s’inscrivait dans le cadre de la journée internationale contre l’abus et le trafic illicite des drogues, célébrée chaque 26 juin. 


Dans le détail, il s’agit de 239 kg de cocaïne, 152 kg d’éphédrine, 7062 kg de cannabis, 31 124 kg de médicaments illicites, 5187 kg de cigarettes, et 10 kg de papier à fumer. En outre, 7062 litres de boisson frelatées, 900 litres d’éthanol et 16 000 pâtes dentifrices saisies ont également été détruites.

 

L’objectif principal est de sensibiliser davantage les populations sur les problèmes que posent le trafic illicite et l’abus des drogues dans notre société”, a rappelé Yark Damehame dans un message. Pour le ministre, “la drogue encourage, alimente, nourrit, de diverses manières, d’autres formes de criminalité et contribue au large éventail de menaces complexes”, alors que le pays fait déjà face à une pression sécuritaire du fait de la menace terroriste. 

03 juillet 2022

Classement Des Villes Les Plus Chères En 2022 : découvrir le rang occupé par Lomé


Le cabinet américain Mercer a publié son rapport 2022 sur les villes les plus chères dans le monde. Cette année, sur un total de 209 villes, 44 sont africaines. Qu'en est-il des villes du Togo?


Dans le palmarès 2022 au plan mondial, les villes asiatiques et suisses se démarquent nettement. Ainsi, dans le top 10, on retrouve Hong Kong en première position, suivie de Zurich, Genève, Bâle et Berne. Viennent ensuite Tel Aviv et New York, qui devancent trois autres villes asiatiques : Singapour, Tokyo et Pékin.


Dans le Top 10 africain on retrouve, en dehors des trois premières villes citées, Djibouti (41e au plan mondial), Kinshasa (53e), Lagos (55e), et Luanda (64e). Dakar est la ville la plus chère de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), occupant la 8e place africaine et la 65e mondiale, suivie d’Abidjan, 9e africaine et 68e mondiale. En dixième position, on retrouve la capitale du Congo, Brazzaville, qui occupe la 74e place mondiale. Lomé, la capitale togolaise est 16e africain et 124 au plan mondial.

 

Le classement tient compte de plusieurs critères dont notamment, le coût du logement, du transport, de l’alimentation, de l’habillement, des articles ménagers et le divertissement dans les villes étudiées. Il a pour objectif de fournir une grille de lecture du niveau de vie à l’étranger pour les expatriés et utilise la ville de New York comme ville de référence pour toutes les comparaisons. Les mouvements de devises sont mesurés par rapport au dollar américain.

 

En outre, le classement se base sur des données recueillies en mars 2022. Il intervient dans le contexte d’une inflation mondiale qui a fait bondir les cours des produits de base sur le marché international, se traduisant par une hausse du coût de la vie et des logements dans plusieurs pays africains.

Togo : Le gendarme poignardé par le Tchadien au grand marché inhumé samedi


TCHANAKOU Essohanam Tchanawé; le gendarme décédé le 02 juin suite à une attaque au couteau au grand marché de Lomé par le Tchadien au grand marché de Lomé a été inhumé ce samedi 02 juillet 2022 à Kpélé Akata dans la préfecture de Kloto en présence du représentant du Directeur Général de la Gendarmerie nationale. En prélude à l'enterrement, le défunt a eu droit aux hommages de la nation togolaise.


Une cérémonie d’honneurs funèbres militaires, présidée par le Colonel TCHA-KONDOR Abdou-Rahamani, représentant le Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, a eu lieu à l’Escadron de KPALIMÉ en hommage de l’illustre disparu, en présence des autorités administratives, militaires, civiles et religieuses ainsi que des membres de la famille éplorée.

C’est dans une atmosphère empreinte d’émotions, de tristesse mais aussi de solennité que le cercueil de la dépouille mortelle de l’illustre disparu, couvert du drapeau togolais est arrivé à la place d’armes de l’Escadron.

Le premier temps fort fut le cérémonial de dépôt de gerbes exécuté par le Lieutenant-colonel AKPELI Monboza, commandant par intérim la première région de Gendarmerie. Il a été d’une invocation religieuse, pour le repos de l’âme du disparu et la protection divine pour sa famille.

Un autre moment de grande émotion fut la lecture de l’oraison funèbre faite par le Capitaine TITIKPINA Samadou, commandant d’escadron à Lomé, après l’observation de la minute de silence : « Discipliné, bon travailleur et disponible, il s’acquitte aisément des tâches qui lui sont confiées par ses supérieurs hiérarchiques.

Ses camarades lui reconnaissent franchise, modestie et bonté de cœur. Tous ses frères d’armes sont attachés à sa personne et souffrent amèrement de sa disparition », a-t-il clamé.L’instant de grande solennité fut la décoration à titre posthume de l’illustre disparu au rang de Chevalier de l’Ordre du Mono, au nom du Chef des Armées, faite par le Colonel TCHA-KONDOR Abdou-Rahamani, Directeur central de l’administration et du soutien à la direction générale de la Gendarmerie. Il a, par la même occasion, procédé à la remise du drapeau national et de la coiffure d’armes à la famille éplorée.

La cérémonie d’enterrement a eu lieu le samedi 02 juillet à Kpélé Akata dans la préfecture de Kloto

02 juillet 2022

Togo : 4 jours après le drame de Wahala, la DSR intercepte plusieurs camionnettes surchargées de commerçantes et de marchandises




Au Togo, la Direction de la sécurité routière (DSR) sont à l'offensive contre les surcharges sur les routes. Quatre (4) jours après l'horrible accident de Wahala (120 km au nord de Lomé) qui a coûté la vie à 13 femmes, Ses éléments ont intercepté plusieurs camionnettes transportant en majorité des femmes commerçantes qui se rendaient au marché de Notsé (90 km au nord de Lomé) ou à celui de Gléi (125 km de Lomé).


Plusieurs véhicules transportant passagers et marchandises, ont été interceptées lors d'une rafle aux inédits aux carrefours Union ou et  Monénou à Tsévié (35 km au nord de Lomé), rapportent nos confrères du site  Global Actu.


On pouvait compter 24 personnes dans une camionnette de 3 places assises, 16 personnes dans une autre pour 2 places et 14 personnes dans une 3ème qui n’a en principe que 2 assises. La 4ème camionnette qui n’a que 2 places assises, prenait 10 personnes. Certaines femmes passagers avaient même en main leur bébé.



Les camionnettes arrêtées sont pour la plupart de vieux véhicules. On se demande comment des personnes, surtout des femmes, pouvaient risquer leur vie, surtout quelques jours après le drame de Wahala dans les mêmes conditions. Et les transporteurs qui ont promis aux ministres de ne plus tomber dans le surcharge?

Togo : 269 nouveaux fonctionnaires rejoignent les ministères des enseignements et de l’agriculture

 


De nouveaux fonctionnaires rejoignent l’administration publique. Les ministres de la fonction publique et de l’agriculture ont procédé  il y a quelques jours, via un arrêté ministériel, à l’affectation de nouveaux agents. 


Au total 269 personnes sont affectées à deux ministères. Dans les détails, 28 candidats de la session du 12 décembre 2020 du concours national de recrutement sont dirigés vers le ministère des enseignements et 241 relevant de la session du 3 mai 2019 vers celui de l’agriculture. 


Pour rappel, d’autres concours de recrutement de fonctionnaires ont été lancés, notamment dans le secteur de l’éducation. Le gouvernement veut recruter 3 000 enseignants.