Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

23 février 2021

Les Etats-Unis franchissent la barre des 500 000 morts du Covid

 


La pandémie de Covid-19 continue de faire des ravages. Les Etats-Unis sont ont franchi ce mardi 23 février 2021, à minuit, la sombre barre des 500 000 morts du coronavirus. « C’est terrible, c’est horrible », a réagi dimanche 21 février sur CNN l’immunologue Anthony Fauci, conseiller de Joe Biden, à l’évocation de ce palier macabre.

 

« Nous n’avons rien connu de tel depuis 102 ans, depuis la pandémie de 1918. C’est quelque chose qui restera dans l’histoire. Dans des décennies, les gens parleront encore de ce moment où tant de gens sont morts. »DOSSIER. Joe Biden au chevet d’une Amérique meurtrie.

 

Selon les chiffres de l’université Johns-Hopkins, qui fait référence, le décompte s’élevait à 498 786 morts ce lundi à minuit. Le premier mort du Covid-19 aux Etats-Unis avait été annoncé il y a un an, le 29 février 2020. Il s’était passé environ trois mois avant que le pays ne franchisse la barre des 100 000 morts. Le seuil des 400 000 décès avait été dépassé en janvier, à la veille de l’investiture de Joe Biden, qui a fait de la lutte contre l’épidémie la priorité absolue de son début de mandat.

22 février 2021

Togo : Les transferts monétaires à la rescousse des ménages pauvres


Au cours de l’année 2020, 59 179 ménages, soit 97% des populations ciblées, ont bénéficié des transferts monétaires de 15 000 francs CFA chaque 03 mois. Les cantines scolaires, autre sous-composante du projet de Filets sociaux et services de base (FSB), ont permis à 97 518 élèves (soit 103,2% de la cible) de manger à leur faim, en milieu scolaire. 


8 255 135 repas chauds leur ont été servis. En outre, les capacités de 2 357 Comités de développement à la base (CDB) et 1 350 groupements ont été renforcées, ce qui a permis à 194 communautés de disposer chacune d’un plan d’actions.


Les transferts monétaires à la rescousse des ménages pauvres

Le programme de transferts monétaires a été lancé en avril 2019 pour donner accès à une aide financière non remboursable aux familles nécessiteuses sur l’ensemble du territoire. Ces soutiens financiers accroissent le revenu et la consommation des familles ciblées et, de ce fait, leurs capacités à faire face aux chocs. Depuis que l’initiative est mise en œuvre, les populations abandonnent lentement mais surement le chemin de la pauvreté. Elles mangent convenablement à leur faim ; mettent en place ou développent des activités génératrices de revenus ; subviennent aux besoins vitaux liés à l’alimentation, à l’éducation des enfants censée préparer leur avenir et celui de la nation, à l’accès aux soins de santé, etc.


Précisément, les transferts monétaires ciblent 61 000 ménages issus de 585 villages des 209 cantons les plus pauvres du Togo en fin 2020 et 120 000 ménages à l’horizon 2021. D’ici 2025, le chef de l’Etat prévoit plus de transferts monétaires pour les ménages vulnérables. Il a promis, lui dont les actes suivent toujours la parole, d’étendre les mécanismes de filets sociaux aux personnes du troisième âge, aux malades et aux handicapés.