Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

07 avril 2021

Présidentielle 2020 : « Emmanuel Macron a bien adressé une lettre de félicitation à Faure Gnassingbé », admet Paris

 


Le ministère français des affaires étrangères met fin à la  polémique concernant une prétendue « fausse lettre de félicitation » envoyée au président togolais Faure Gnassingbé au lendemain de sa réélection le 25 mars 2020. « Le courrier bel et bien été adressé », a confirmé le Quai d'Orsay lors  d’un point de presse ce mercredi 7 avril 2021.

 

Au cours de son traditionnel point de presse, dont un extrait est disponible sur le site de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, le chef de la diplomatie française, interpellé par les confrères, a admis que le président Emmanuel Macron a adressé un message de félicitation à son homologue togolais.

 

Q - Ces derniers mois, certains ont mis en doute les écrits d'un confrère de RFI, concernant l'existence d'un courrier que le Président français Emmanuel Macron a envoyé le 25 mars 2020 au Président togolais Faure Gnassingbé. Dans son article en date du 31 mars 2020, notre confrère de RFI révélait que, dans cette lettre du 25 mars, quelques semaines après l'élection présidentielle du 22 février au Togo, le Président français adressait tous ses "vœux de succès" à son homologue togolais. Ce courrier du Président français au Président togolais existe-t-il ou non ?

 

R - Le Président de la République a bien adressé une lettre au Président Faure Gnassingbé, suite à son élection. Ces courriers relèvent de la courtoisie internationale à l'occasion de l'élection d'un chef de l'Etat.

 

Pour rappel, dans cette affaire du « courrier falsifié », la Dynamique Mgr Kpodjro (DMK) qui soutient la candidature de Messan Agbéyomé Kodjo, candidat arrivé en deuxième position, a décidé de porter plainte contre le journaliste de RFI Pierre Firton, par qui la lettre a été publiée.

 

 

Faure Gnassingbé a entamé ce mercredi son premier jour de sa visite officielle en France. Il sera reçu par le président Macron le 9 avril prochain, d’après le chronogramme annoncé.

Alassane Ouattara appelle Laurent Gbagbo et Blé Goudé à rentrer en Côte d'Ivoire quand ils le souhaitent

 


Les autorités ivoiriennes donnent désormais une chance à l’amorce de la réconciliation dans le pays, depuis la crise poste électorale de 2011. Ce mercredi 7 avril, Alassane Ouattara a annoncé en conseil des ministres, que l’ancien président Laurent Gbagbo et Blé Goudé sont libres de regagner leur terre natale.

 

L'ancien président Laurent Gbagbo et son ex-ministre de la Jeunesse Charles Blé Goudé, définitivement acquittés de crimes contre l'humanité par la justice internationale, «sont libres de rentrer en Côte d'Ivoire quand ils le souhaitent», a déclaré mercredi 7 avril le président Alassane Ouattara. «Des dispositions seront prises pour que Laurent Gbagbo bénéficie, conformément aux textes en vigueur, des avantages et indemnités dus aux anciens présidents de la République», a ajouté le chef de l'État ivoirien à l'ouverture du Conseil des ministres à Abidjan.