Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

24 septembre 2021

Mise en œuvre du programme Threshold : la Directrice de l’OMCA-Togo fait le point au Premier ministre Dogbé

 


Mme le Premier Ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, a conféré ce jeudi 23 septembre 2021 à la Primature, avec la nouvelle Directrice générale de l’organisme de mise en œuvre du Millenium challenge account (OMCA-Togo), Jeanne Ngname Bougonou. Elle est allée présenter l’état de mise en œuvre du programme Threshold dans les secteurs des télécommunications et de la réforme foncière.

 

Depuis 2018, le Togo bénéficie du programme Threshold ou Seuil du gouvernement américain à travers le Millenium Challenge Corporation (MCC). Ce programme de 35 millions de dollars US, concerne principalement deux projets notamment, les télécommunications et la réforme foncière et est exécuté pendant quatre années à compter de novembre 2020.

 

Pour une bonne exécution de ces deux projets importants dans l’accord avec le MCC, l’organisme de mise en œuvre du Millenium challenge account (OMCA-Togo) a été mis en place.

 

La nouvelle Directrice générale est allée recueillir les orientations et les conseils de Mme le Premier Ministre pour la mise en œuvre effective de ce programme. Elle a profité pour remercier et féliciter Mme le Premier Ministre pour son leadership et sa vision du développement du Togo dans la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale avant de lui faire le point des activités déjà réalisées.

 

« Nous avons commencé par élaborer le plan de mise en œuvre, par prendre contact avec les parties prenantes principales. Ce n’est pas l’organisme de mise en œuvre qui exécute les activités, ce sont les ministères, les parties prenantes qui mettent en œuvre les activités. Nous, nous sommes là pour faciliter, pour coordonner et nous assurer que les engagements qui ont été pris par le gouvernement togolais dans le cadre de cet accord avec le Millenium Challenge Corporation soient effectivement tenus et que les droits du Togo s’exercent dans le cadre de cet accord. », s’est confiée la Directrice générale de l’OMCA-Togo, Jeanne Ngname Bougonou.

 

Le MCC est un dispositif conçu par le Congrès américain pour réduire la pauvreté à travers la croissance économique durable dans les pays en voie de développement.


Avec la Primature 

L'Union Européenne va imposer un chargeur unique pour tous les téléphones portables

 


L'Union européenne a annoncé jeudi son intention d'imposer un format unique de chargeur à tous les fabricants de téléphones portables.

 

La loi proposée par la Commission européenne rendrait obligatoire l'utilisation de câbles USB-C pour la recharge, une technologie déjà adoptée par plusieurs compagnies. C’est une initiative prise au nom des droits des consommateurs et de l'environnement.

 

Le principal récalcitrant est Apple, qui résiste aux efforts d'uniformisation du bloc européen.

 

Les iPhones utilisent la prise de recharge Lightning d'Apple, même si les modèles les plus récents sont munis d'un câble compatible avec une prise USB-C.

 

Cette initiative de l'UE sera certainement applaudie par tous ceux qui ont jamais eu à fouiller dans leurs tiroirs à la recherche du bon fil, mais l'UE veut aussi sabrer dans les 11 millions de tonnes métriques de déchets électroniques générées chaque année par les Européens.

 

Selon la Commission européenne, un résident typique du bloc possède au moins trois chargeurs, dont deux qu'il utilise régulièrement; 38 % des Européens disent avoir été incapables de recharger leur téléphone au moins une fois parce qu'ils ne trouvaient pas le bon chargeur. Quelque 420 millions de téléphones mobiles ou d'appareils électroniques portables ont été vendus sur le territoire de l'UE l'an dernier.

 

Le commissaire du Marché intérieur de l'UE, Thierry Breton, a expliqué qu'il s'agit d'une «étape importante pour augmenter la commodité et réduire les déchets».

 

En vertu du projet de loi, qui doit encore être examiné par le Parlement européen, les téléphones, les tablettes, les caméras numériques, les consoles portables et les écouteurs vendus sur le territoire de l'UE devraient tous être munis d'une prise USB-C.

 

L'UE tente depuis dix ans de convaincre l'industrie d'adopter un format unique, sans succès. Elle semble maintenant avoir décidé de durcir le ton.