Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

04 août 2022

Guerre en Ukraine : le président de la Guinée Bissau Umaro Sissoco Embaló et Volodymyr Zelensky se sont parlés


Le président ukrainien Volodymyr Zelensky et son homologue de la Guinée Bissau  se sont parlés au téléphone ce jeudi 4 août 2022. C'est le premier qui a appelé le second. Umaro Sissoco Embaló a rendu public cet entretien via son compte tweeter.


Macky Sall et Umaro Sissoco Embaló bientôt en visite en Ukraine


Les présidents en exercice de l’Union africaine e Sénégalais Macky Sall, et de la Cedeao Umaro Sissoco Embaló, se rendront à Kiev, en Ukraine, d’ici à la fin du mois d’août, à l’invitation du chef de l’État, Volodymyr Zelensky.


Selon le magasine Jeune Afrique, Ce déplacement, a été confirmé lors d’un entretien téléphonique entre l’Ukrainien et le Bissau-Guinéen de ce jour.


Le 20 juin dernier, Volodymyr Zelensky s’était exprimé  devant l’organisation panafricaine lors d’une réunion virtuelle. Il y avait dénoncé l’agression russe et l’hostilité de Vladimir Poutine, avant de solliciter le soutien du continent africain face à l’atteinte à la souveraineté de son pays, estimant que "les africains sont l'otage de la Russie".


Il faut relever qu'auparavant, le 3 juin, Macky Sall avait rencontré Vladimir Poutine lors d’un déplacement très remarqué à Moscou, en compagnie du président de la commission de l’UA, le Tchadien Moussa Faki Mahamat. Décidée à lutter contre la crise alimentaire provoquée par la guerre en Ukraine, l’UA a choisi d’adopter la neutralité dans ce conflit.

Togo -Lutte contre le terrorisme : gouvernement et opposition discutent


C'était annoncé. La Première ministre, Victoire Tomegah Dogbe échangent actuellement avec les représentants d'une demi-douzaine de partis politiques. Au centre des discussions, la lutte contre le terrorisme, phénomène auquel fait face le Togo depuis quelques mois.


Cette assise répond à l'appel du président Faure Gnassingbé à «une alliance nationale face aux terroristes».


Dans ce contexte de hausse des attaques dans la région des Savanes, les autorités de Lomé ont commencé à renforcer leur dispositif militaire.

.