Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

23 novembre 2022

Togo / Banque mondiale : Un nouveau cadre de partenariat 2023-2027


Le Togo et la Banque mondiale ont lancé ce 21 novembre 2022 la première phase des consultations de l’élaboration du nouveau Cadre de partenariat pays 2023-2027 qui va soutenir la coopération entre les deux parties au cours de cette période.


Les travaux de démarrage ont été ouverts par Madame le Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Gouverneur de la Banque mondiale au Togo, Sandra Ablamba Johnson et Madame Coralie Gevers, Directrice des opérations pour le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Togo.  


Cette séance a permis de définir les priorités de ce nouveau cadre de coopération et son alignement à la Feuille de route gouvernementale Togo 2025.


Pour Madame Sandra Ablamba Johnson, ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République, Gouverneur de la Banque mondiale pour le Togo, « le pays est engagé dans la transformation structurelle de son économie et pour y arriver, il faut poser des actes concrets avec des impacts forts sur la population ».  


Elle a plaidé pour le renforcement de l’enveloppe IDA-20 dans un contexte particulier marqué par des crises sécuritaire, sanitaire et économique mondiale.

Madame Coralie Gevers, Directrice des opérations pour le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Togo a rassuré de l’alignement du prochain cadre du partenariat pays sur les priorités convenues avec le Gouvernement et a rappelé les prochaines étapes des consultations qui conduiront à la rédaction du document et sa soumission en Conseil d’administration en mars 2023.

 « La revue à mi-parcours du processus de l’IDA-20 pourra permettre au Togo de bénéficier des ressources supplémentaires pour faire face aux crises de l’heure » a-t-elle déclaré.

La délégation de la Banque mondiale a également pris part à l’atelier de consultation avec le Gouvernement présidé par Madame le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé sur le thème « Soutien du Groupe de la Banque mondiale aux priorités de développement actuelles et futures ».  

Cet atelier a permis aux deux parties de discuter des contours de la nouvelle stratégie qui guidera les actions de coopération pour le développement au Togo.

Était aussi à l’ordre du jour de la délégation conduite par Madame Coralie Gevers, la consultation de la Faîtière des communes du Togo et des maires.

Il faut rappeler que cette mission préparatoire a été précédée des consultations avec les départements techniques à savoir le ministère de l’agriculture et celui en charge de l’éducation.

Togo : Le gouvernement et la Banque mondiale lancent les consultations pour l'élaboration du cadre de partenariat pays 2023-2027



Mme le Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé a présidé ce lundi 21 novembre 2022 à la Primature, la réunion de lancement des consultations de la Banque mondiale avec les principaux acteurs de développement du Togo. Ces échanges permettront au groupe de la Banque mondiale d'élaborer le nouveau cadre de partenariat pays avec le Togo pour la période 2023-2027.


Il s'agit pour la délégation du groupe de la Banque mondiale conduite par la directrice des opérations pour le Togo, Mme Coralie Gevers, de s'assurer que la nouvelle stratégie de financement du Groupe reste bien alignée sur les grands axes prioritaires du gouvernement. Les consultations permettront également aux acteurs de discuter des différents contours de la nouvelle stratégie, de s'assurer que les choix opérés par l'institution répondent aux attentes et sont conformes à la vision de développement du pays déclinées dans la feuille de route gouvernementale 2020-2025.


À l'issue des travaux, le ministre de la Communication, des  Médias, Porte-parole du gouvernement, Prof Akodah Ayéwouadan a indiqué que les travaux ont permis au gouvernement d’exposer au Groupe de la Banque Mondiale ses deux grandes priorités que sont l’éducation et l’agriculture pour le nouvel agenda entre les deux partenaires.


 "Les secteurs prioritaires qui ont été retenus pour être le cœur même de la coopération entre la Banque Mondiale et le Togo sont l’éducation et l’agriculture. Des secteurs prioritaires, parce-que l’éducation est au cœur de la feuille de route gouvernementale pour l’avenir. L’agriculture est également un pilier de cette feuille de route gouvernementale", a précisé le ministre.


Le ministre Ayéwouadan rassure que les autres secteurs ne sont pas ignorés.


"Le gouvernement mobilise des ressources pour ces secteurs , notamment des ressources en interne et des ressources tirées de ses relations avec d’autres partenaires", a-t-il poursuivi.


Quant à la directrice des opérations du Groupe de la Banque Mondiale pour le Togo, Mme Coralie Gevers, elle a laissé entendre que la tendance des ressources engagées par la Banque au Togo est à la hausse.


 Elle a affirmé que sur les 5 dernières années , la Banque Mondiale a engagé un montant de 1, 2 milliards de dollars en faveur du Togo. Mme Gevers a également souligné que cet appui au gouvernement togolais est la résultante des efforts du pays en matière de réforme. 


 "Pour la Banque Mondiale, on préfère mettre un dollar dans un pays qui fait des réformes, que de mettre dans un pays qui ne fait pas de réforme. Le Togo fait des réformes."


Après le gouvernement , la délégation du Groupe de la Banque Mondiale rencontrera les députés, les élus locaux, le secteur privé, la société civile et les médias pour les mêmes consultations. La délégation se rendra, en janvier, à l’intérieur du pays, avant de rencontrer à nouveau le gouvernement . 


Mme le Premier ministre s'est félicitée de la qualité de la coopération entre le Togo et le groupe de la Banque mondiale. Une coopération riche et diversifiée. Elle a salué la tenue des revus périodiques et le portefeuille de l'institution qui a quadruplé ces dernières années au Togo.