Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

23 novembre 2022

Togo/HCTE : Robert Dussey installe officiellement les 48 nouveaux délégués-pays



Les 48 nouveaux délégués-pays du Haut conseil des togolais de l'extérieur ont officiellement pris fonction ce mercredi 23 novembre 2022. La cérémonie solennelle a eu lieu à Lomé.


La rencontre  d'installation de ces nouveaux représentants  a été présidée  par le Ministre des affaire étarngères Robert Dussey, Elle s'inscrit  dans le cadre du forum  HCTE-Réussite diaspora.


Après la phase récente des élections  des délégués-pays dans chacune des zones concernées, place au travail, oui au travail.  Mais tout devra se faire  dans la cohésion, la discipline et la cohérence. Le forum HCTE-Réussite diaspora, organisé ce mercredi, est l'étape qui ouvre officiellement la voies l'accomplissement de leur mission.



"Les Togolais établis à l’extérieur constituent une région à part entière. Partout vous êtes des compatriotes , hommes et  femmes, très actifs dans le secteur économique en termes de création de richesses. Il est indéniable que votre contribution à l’économie togolaise pèse plus que l’aide de l’extérieur apportée au Togo. Le but est d’avoir un groupe plus resserré pour faciliter les interactions et les prises de décisions", a expliqué Robert Dussey.


Pour rappel, le Haut Conseil des Togolais de l’extérieur est mis en place en 2019.  Il compte 48  délégués-pays à raison de 22 pour l’Afrique, 05 pour la zone Amérique-caraïbe, 07 pour la zone Asie-Océanie et 14 pour l’Europe.


La diaspora togolaise joue un rôle non négligeable dans le développement économique du pays.


Togo : Le Tourisme propulsé au cœur des actions prioritaires

 


Le Togo dispose de grands atouts touristiques. Ces dernières années le pays affiche une réelle volonté de mettre en valeur ce potentiel afin de faire de ce secteur un vrai levier de croissance. Le secteur contribue à hauteur de 8% 4% au PIB et est pourvoyeur d’emplois. L’ambition ici est de faire passer la contribution au PIB à deux chiffres 6% et de parvenir dans les années qui viennent à créer 10 000 emplois décents. C’est pour ces raisons que le tourisme est propulsé au cœur des actions de l’Etat en vue de faire de ce secteur, un moteur de développement économique et de cohésion sociale.


Les opportunités en matière de tourisme sont grandes au Togo. Le pays dispose d’atouts touristiques d’une grande diversité. Ils sont représentés par les monuments historiques, les plages ensoleillées, les sites esclavagistes, les cascades, les forêts et réserves fauniques, les fêtes traditionnelles etc. Pour son dynamisme, le secteur dispose d’une politique nationale.


 Dans cet élan, un nouveau site national a été créé www.togotourisme.tg dédié à la promotion touristique. Il est question de mettre les bouchées doubles pour relancer le tourisme togolais affecté par la crise sanitaire au coronavirus qui l’a durement éprouvé. Face à la crise de la covid-19, le Togo a anticipé en prenant des mesures pour renforcer la résilience du secteur touristique.


Regain de vitalité grâce à une stratégie efficace

Dans ses ambitions le secteur s’est a été doté d’un projet prioritaire, dans sa la Feuille de route gouvernementale à l’horizon 2025, dont l’objectif est de disposer d’une offre touristique de loisirs pour les touristes nationaux et ceux de la sous-région. Cette vision a donc été tout récemment matérialisée par l’élaboration d’une stratégie nationale de redynamisation du tourisme.


Dans le cadre de cette stratégie nationale, des actions telles que l’aménagement des sites et infrastructures touristiques, en vue de la promotion du tourisme domestique, culturel et d’affaires sont mises en avant. La conduite des études et la réalisation des projets de développement culturel vont également contribuer à la relance du secteur.


Les fruits ont tenu la promesse des fleurs. Les activités touristiques connaissent une certaine vitalité comme en témoignent les statistiques au niveau national de l’Organisation Mondiale du Tourisme : 983 969 touristes en 2021 contre 481 706 touristes en 2020. De 19 milliards en 2020, les recettes montent à 25 milliards en 2021 soit une augmentation de 34%. De nombreux touristes régionaux et internationaux choisissent la destination Togo. Le processus de modernisation du secteur touristique se poursuit. Il est marqué par des efforts de digitalisation et l’élaboration d’un compte satellite du tourisme comme recommandé par l’Organisation Mondiale du Tourisme et la commission de l’UEMOA.