Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

16 juillet 2019

Togo : Echos de la cour d'assises de Lomé


Ouverte hier lundi 15 juillet 2019, la première session de l'année de la cour d'assises de Lomé suit son cours normal avec son lot d'audiences. L'on note déjà des condamnations de diverses fortunes en rapport avec les chefs d'accusations.

10 ans de prison ferme, c'est la peine écopée par le sieur Semedo Lopès Admilson. De nationalité cap-verdienne, il est accusé d’être impliqué dans une affaire de trafic international de dogue après qu'il ait été arrêté en 2015 à l’Aéroport international général Eyadema en provenance de la ville de Sao Paulo au Brésil avec à sa possession 60 capsules contenant 0,72 kg de cocaïne ingurgitées.

Le nommé EDAH Hubert née en 1985 à Tado dans le Moyen Mono, peintre dessinateur demeurant et domicilié à Tado et célibataire sans enfant. Accusé de pédophilie sur deux mineurs, il s'en sort avec une peine de 5 ans de réclusion criminelle en plus de 250 000 FCFA à titre de dommage et intérêt, alors que l'avocat général avait requis 13 ans de prison conformément l'article 393 du code de l'enfant.

Le condamné reconnait les faits mais n'a cesser de soutenir que ces rapports sexuels incriminés ont eu le consentement des deux mineures, respectivement âgées de 11 et 13 ans. Le nommé EDAH Hubert a saisi l'occasion de commettre ses actes pendant que les deux fillettes venaient lui vendre des produits pharmaceutiques (tout ceci en montrant des vidéos pornographiques à ces victimes).

Les audiences de ces assises se poursuivent jusqu'au 31 juillet 2019. 60 dossiers sont à juger pour cas de pédophilie, atteinte à la vie des personnes, viol, proxénétisme, détournement de deniers publics et trafic de drogue à haut risque.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID