Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

08 novembre 2021

Togo-Education : La FESEN appelle les enseignants à une nouvelle grève les 10 et 11 novembre prochains, le bras de fer continue

 


Les sanctions affligées aux directeurs d’écoles primaires et préscolaires par le ministre Dodzi Kokoroko ne semblent pas calmer les ardeurs des enseignants. Ils seront de nouveau en grève de 48 heures cette semaine.

 

La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) revient à la charge et appelle de nouveau les enseignants togolais à un nouveau mouvement d’humeur. Une cessation des activités pédagogiques les mercredi 10 et jeudi 11 novembre prochains. Une lettre, dont la copie est parvenue à la rédaction de Radio Oreole par voie de réseaux sociaux, a été adressée aux ministres de la fonction publique, Gilbert Bawara et des enseignements primaire, secondaire et technique, Prof. Dodzi Komla Kokoroko à cet effet.

 

Cette grève, selon la FESEN, est une manière de dénoncer les sanctions disciplinaires prononcées par le ministre de tutelle contre 1315 directeurs du préscolaire et du primaire.

 

« Le Bureau fédéral national déplore et dénonce ces mesures impopulaires qui ne sont nullement conformes aux dispositions des articles 170 et 171 du Statut général de la fonction publique du Togo.

 

La FESEN réclame la réhabilitation sans condition des chefs d’établissement révoqués.

 

Elle prévient les autorités que d’autres sanctions ne sont pas de nature à ramener l’accalmie dans le secteur de l’éducation. Elles vont plutôt aggraver la situation.

 

Pour rappel, cette nouvelle cessation des activités pédagogiques auxquelles la FESEN appelle les enseignants, est une suite logique de la grève des 3 et 4 novembre derniers. Une grève observées partout sur le territoire et qui a amené le ministre Kokoroko à prendre des sanctions disciplinaires contre 1315 directeurs.

 

Par cette reconduction de la grève, la FESEN dit toujours attendre une suite favorable à sa revendication concernant la gratification exceptionnelle promise par le gouvernement aux enseignants fonctionnaires.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID