Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

02 septembre 2022

Guerre en Ukraine : L'ancienne ministre française Ségolène Royal dénonce la « propagande par la peur » de Zelensky et met en doute des présumés crimes russes


L’ancienne ministre socialiste de la France Ségolène Royal a dénoncé, sur BFM-TV, jeudi, une « propagande de guerre par la peur » menée par le président ukrainien, Volodymyr Zelensky.


L’ancienne ministre socialiste Ségolène Royal a questionné la réalité des crimes de guerre commis par la Russie en Ukraine. Dénonçant « une propagande de guerre par la peur » de la part du président ukrainien, Volodymyr Zelensky, Ségolène Royal a notamment mis en doute, jeudi 1er septembre sur BFM-TV « la maternité bombardée » dans le sud-est de l’Ukraine en mars. Selon elle, « vous pensez bien que s’il y avait la moindre victime, le moindre bébé avec du sang, à l’heure des téléphones portables, on les aurait eues.


L’ex-candidate socialiste à la présidentielle de 2007 a aussi mis en doute le massacre de Boutcha, banlieue résidentielle de Kiev, devenue ville martyre lors de son occupation par les forces russes en mars, ou « le récit de viol d’enfant pendant sept heures sous les yeux des parents »« C’est monstrueux d’aller diffuser des choses comme ça uniquement pour interrompre le processus de paix », a-t-elle affirmé.


La sortie de Madame Royal et ses propos ont été mal reçus par les dirigeants de son parti.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID