Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

15 octobre 2022

Togo - ITRA : UVI2A, la bonne nouvelle pour chercheurs et entrepreneurs agricoles et agroalimentaires



L'Institut  Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) renforce son potentiel. Une unité   de valorisation  des innovations agricoles et agro-alimentaires (UVI2A) est inaugurée vendredi 14 octobre à Lomé  dans l'enceinte de ladite structure. La cérémonie a connu la présence du Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique,  Majesté Ihou Wateba, du Directeur Général de l'ITRA et bien d'autres personnalités invitées. Objectif de cet nouveau incubateur, contribuer à la réduction de la pauvreté au Togo.


Le Togo est un pays essentiellement agricole. Le gouvernement à travers de nombreuses initiatives multiplie des efforts  pour booster le secteur de  l'entreprenait  agricole  et agro-alimentaire.  Malgré cette approche optée  par les autorités, force est de constater que la plupart n'arrivent à profiter réellement aux promoteurs ni aux populations.

Coupure de ruban


En effet, un diagnostic profond sur l'évolution de l'entrepreneuriat au Togo permet de  démontrer aujourd'hui que les insuffisances observées sont dues au manque de cadres adéquats pour faire des innovations et recherches pour de véritables entreprises fiables et pérennes. 


"C'est dans le  souci d'apporter des réponses à  ce déficit de valorisation des innovations technologiques que l'ITRA a mis en place cette unité. Il s'agit d'une unité qui permettra de valoriser les innovations et recherches agricoles et agroalimentaires au Togo", a martelé Dr Voemesse Kokou, Responsable de l'UVI2A.


Et d'ajouter "l'UVI2A vise à favoriser l'éclosion des startups agricoles et contribuer à la réduction de la pauvreté.  Il est question de détecter des technologies matures pouvant être mises sur le marché. Le projet s'adresse donc à tout chercheur des universités du Togo et d'instituts  de recherche, de même que les chercheurs et les entrepreneurs dont les innovations ne proviennent pas forcément d'un laboratoire et veulent valoriser leurs œuvres".



"Ce cadre ne fait que confirmer la volonté du gouvernement à réduire la pauvreté  dans le pays du fait qu'il permettra aux  bénéficiaires d'aller au-delà des recherches et des publications mais aussi de porter idée ou technologie innovantes vers de  véritables entreprises viables" se réjouit de sa part Prof. Majesté  IHou Watéba, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.


Il faut souligner que la finalité de cet incubateur  est d'accompagner pour une première phase 30 chercheurs et promoteurs agricoles et agroalimentaires en renforcement de capacité et en appui financier. Les projets concernés seront brevetés par L'UVI2A.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID